AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Aaron T. Evans


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 22/07/2012
✎ Messages : 551
✎ Avatar : Simon Baker

Prend la vie comme elle vient et fait en ce que toi tu veux qu'elle soit

MessageSujet: Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui Sam 17 Nov - 13:45




J'ai besoin de toi comme tu as eu besoin de moi
Aaron & Gillian

Je n'arrivais pas encore a réaliser ce qui s'était passer quelques minutes auparavant, au volant de ma voiture je me répété chaque mot que mon frère avait prononcer. Je n'étais plus rien pour lui et il me l'avait bien fait comprendre, je venais de perdre ce que j'avais de plus chère au monde, ma famille. J'étais rentré chez moi le coeur brisé, comment Trinity avait pu garder une tel vérité pour elle durant toute ces années, je lui en voulais énormément d'avoir tout détruit. Elle avait voulut retrouvé sa fille mais je venais de perdre mon frère et pour ce qui est de ma nièce qui s'avère être en fait ma fille je ne savais pas ce qui aller se passer mais elle me détesterait certainement comme son père. Une fois chez moi j'avais sortis une bouteille de vin que je gardais pour les grand occasion mais ce n'était pas pour célébré quelque chose c'était pour oublier, j'avais besoin d'oublier ce qui venait de ce passer. Je ne pris pas la peine de soigner ma lèvre ouverte, assis dans le salon j'enchaînais doucement les verres mais ca ne m'aider pas je pensais toujours à ce qu'il c'était passé. La porte de chez moi s'ouvrit, sur le coup je pensais que c'était June qui passer mais c'était Gillian qui rentré. J'allais devoir lui dire à elle aussi, je ne voulais pas qu'elle me déteste à son tour, je ne le supporterais pas. Je la regardais s'avancé sans rien dire, mon état devait déjà lui montré que ça n'allait pas, je posais le verre que j'avais dans la main c'était plus raisonnable je pense.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité


Tu veux en savoir plus ?

Invité

MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui Sam 17 Nov - 14:18

Aaron & Gillian Ҩ Always here for you
J
’avais donné rendez-vous à une amie plus tôt dans l’après-midi, j’avais besoin de me changer les idées et c’est ce que nous avions fait. Seulement, je n’avais pas imaginé une seule seconde que pendant mon absence, loin de ma famille, le chaos allait en prendre la possession. Après des heures passées à l’extérieur de l’appartement, je rentrais dans l’espoir de retrouver mon frère autour d’un bon repas. Mais à peine avais-je franchi le pas de la porte, j’avais eu l’impression que quelque chose n’allait pas. C’était plus fort que moi, Aaron et moi étions liés, et je n’étais pas bien s’il allait mal. Il avait fait tellement de chose pour moi, depuis cet accident et à la suite du départ de mon père, que parfois je me disais qu’il le remplaçait bien. Je lui en devais une c’était certain, et jamais je ne pourrais l’abandonner, il était ma vie, mon sang. Bref, je courus jusqu’à lui et le pris dans mes bras. Il était malheureux, ça se voyait dans tout son être, sur son visage, dans son regard…Enfin, il avait besoin de moi et je l’accompagnerai dans sa peine, le soutenant du mieux que possible. Il saignait, alors j’allais chercher de quoi le soigner, et revenais vers lui « Aaron chéri que s’est-il passé ? »
code by Mandy


Revenir en haut Aller en bas

avatar


Aaron T. Evans


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 22/07/2012
✎ Messages : 551
✎ Avatar : Simon Baker

Prend la vie comme elle vient et fait en ce que toi tu veux qu'elle soit

MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui Sam 17 Nov - 17:25




J'ai besoin de toi comme tu as eu besoin de moi
Aaron & Gillian

Je ne m'étais jamais sentie aussi vide, aussi seul de toute ma vie, savoir que je n'existais plus pour Mason me faisait très mal. Mon erreur n'avait pas été sans conséquences, j'avais une fille, Luna qui plus est, j'ai toujours une très bonne relation avec elle et ca ne m'était jamais traversé l'esprit qu'elle soit de moi et pourtant sa mère venez de tout révéler. Je n'aurais jamais du lire cette lettre j'aurais du laisser Luna la jetté. Chez moi j'essayais de me remonter le moral comme je le pouvais mais je n'y parvenais, heureusement Gillian était arrivé, je la serrais contre moi me retenant de craquer, mes yeux devinrent cependant humide, je la laissais aller chercher de quoi me soigner, de nouveau assis je pris ma tête entre mes mains. Je la regardais revenir, j'étais resté un moment silencieux, je ne voulais pas la perdre : Promet moi de ne pas me détester, je t'en supplie, j'ai besoin de toi. Je lui avais attrapé les mains et la regarder dans les yeux, tout les deux on avait une relation spéciale, comme celle qu'on attribu aux jumeaux, j'avais déjà eut peur de la perdre après son accident je ne voulais pas revivre ça. Je la laissais me soigner tout en grimaçant avant de tout lui dire : J'ai commis une erreur il y a 25 ans.. Je viens d'apprendre que je suis le père biologique de Luna, j'étais entrain de m'expliquer avec elle quand Mason est arrivé, il a tout entendu. Après quelques secondes j'ajoutais : Je m'en veux tellement, ils me détestent maintenant. Je finis par craquer en silence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité


Tu veux en savoir plus ?

Invité

MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui Sam 17 Nov - 22:51

Aaron & Gillian Ҩ Always here for you
J
’avais horreur de le voir ainsi, si fragile, si malheureux. C’est fou à dire, mais quand il était dans un tel état, ça me fendait le cœur, comme si ce soir on s’en était directement pris à moi. Il arrive que des personnes soient si proches que quand l’une est malheureuse, l’autre le sait automatiquement, et dans notre relation de complicité et d’amour fraternel, tel était le cas. Un moindre coup de blues et je recevais un appel de mon frère chéri pour prendre de mes nouvelles. Je n’étais donc pas prête de l’abandonner une seule seconde, quelle que soit la situation dans laquelle il était. Après une embrassade réconfortante, je filais prendre la trousse de secours et revenais soigner cette méchante plaie sur son visage, alors qu’il me lança un regard pénétrant qu’il accompagna de tristes paroles. Jamais je ne pourrais le détester, il était ma chair, ma vie « Je te le promets mon doudou… je te laisserai pas tomber…je suis là » Mes mains dans les siennes, je soutenais son regard comme pour lui donner le courage et la force de m’avouer ce qu’il avait sur le cœur. Je souriais pour qu’il se sente en confiance pourtant tout en moi se figeait alors qu’il m’avouait être le père biologique de la petite Luna. Comment cela était-ce possible… ? Pourquoi ne m’en étais-je jamais rendu compte. Je comprenais alors le malaise qui venait de s’installer au sein de la famille et la colère de Mason, mais je restais là à veiller sur mon grand-frère. « Comment cela est-il possible Aaron, je ne comprends pas ? Puis comment peux tu en être certain… ? » Je marquais une pause, le serrant contre mon cœur alors qu’il s’effondrait : « Mason t’en veut peut-être mais tu es son frère et il ne pourra pas te détester pour le durant de ses jours… Il est impulsif et colérique parfois….Mais je suis sûre qu’une fois qu’il aura encaissé le choc, ça ira mieux… tu veux que je tente de lui parler demain ? » Je caressais son dos « Ca va aller, je suis là »
code by Mandy


Revenir en haut Aller en bas

avatar


Aaron T. Evans


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 22/07/2012
✎ Messages : 551
✎ Avatar : Simon Baker

Prend la vie comme elle vient et fait en ce que toi tu veux qu'elle soit

MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui Lun 19 Nov - 19:27




J'ai besoin de toi comme tu as eu besoin de moi
Aaron & Gillian

J'étais réconforté dans le simple fait de savoir que Gillian ne me détesterait pas, rien ne pouvait brisé notre lien même si la situation était délicate, je pouvais compter sur elle et je le savais bien. J'avais pourtant dût être rassuré, perdre une autre personne m'aurait été insupportable. C'est en prenant mon courage à deux mains que je lui avais avouer être le père de Luna, ça n'avait pas été sans difficulté ce ne sont pas des choses que l'ont dit tout les jours. Je passais mes mains sur mon visage tout en l'écoutant puis repris : J'avais des sentiments pour Trinity à l'époque. Je les aient garder pour moi bien sur par rapport à Mason mais on était proche elle et moi, un soir elle venu me parler on a beaucoup discuter mais surtout beaucoup bu et on a fait une bêtise. On savait tout les deux qu'on allait nul part alors on a rien dit mais j'ai jamais penser un seul instant être le père de Luna. Je fis une pause avant de reprendre : Luna a reçu une lettre de sa mère elle ne voulait pas la lire alors je l'ai lut à sa place et Trinity lui dit que je suis son père, enfin elle l'a affirmer mais je la vois mal inventer quelque chose comme ça. Je ne pouvais pas en être sur à 100% mais je la voyais mal inventer ce mensonge, pourquoi le ferait-elle d'ailleurs ? Mes nerfs commençaient à lâcher, je restais contre Gillian me laissant aller. J'aurais bien voulut la croire mais je connaissais Mason aussi bien qu'elle et sa colère ne disparaîtrait jamais, j'étais conscient de l'avoir trahi mais mon erreur datte de 25 ans. Heureusement que je pouvais compter sur notre petite soeur, quand Deaclan l'apprendra je pense que lui ça l'amusera comme toujours, je regrette de ne pas avoir garder un peu d'innocence comme lui cependant je ne voulais pas que Gillian aille le voir, leur relation n'a jamais été excellente et je ne voulais pas envenimer les choses : Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, je ne veux pas que ça te retombe dessus et comme il me l'a dit je ne suis plus rien pour lui. Fermant les yeux je me calmais doucement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité


Tu veux en savoir plus ?

Invité

MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui Jeu 22 Nov - 18:17

Aaron & Gillian Ҩ Always here for you
M
e voyant abasourdie et curieuse, mon grand frère m’expliqua alors tous les détails de l’histoire. Je buvais ses paroles, comprenant alors l‘ampleur de la chose. J’avais toujours pensé qu’il tenait à elle plus qu’il ne voulait le dire, mais de là à m’imaginer qu’au –delà des sourires et des regards en coin, ils avaient couché ensemble, je ne l’aurais jamais cru ! Mon sourire avait disparu, mais je ne lui en voulais tout simplement pas. Je comprenais bien que Mason lui en veut, mais tout comme moi , il devait savoir que l’amour n’est pas une chose que l’on contrôle et encore moins une véritable attirance quand les effets de l’alcool sont nombreux et l’attirance partagée. Une seule fois leur avait suffi pour avoir Luna, alors bon, ce n’était non plus un coup de chance pour eux. Oui j’adorais Luna, mais je n’arrivais pas à en croire mes yeux. Nous étions elle et moi si proche, que j’aurais du voir en elle Aaron, mais non . Je soupirais « Elle n’aurait rien inventé…. Et tu ne peux pas regretter de l’avoir lu. » Oui je lisais en lui comme dans un livre ouvert, et je savais qu’il regrettait de peur d’avoir vraiment perdu Mason, mais c’était idiot, car celui-ci bien que rancunier ne pourrait nier longtemps qu’ils tiennent l’un à l’autre et qu’on ne raye pas de sa vie son frère comme ça. « Arrête, il n’en pensait pas un mot et tu le sais…. Avec le temps ça passera, c’est notre frère après tout, et buté ou non il changera d’avis et te donnera une seconde chance de gré ou de force…Si je ne le fais pas pour toi, alors demande à Deaclan de le faire…lui trouvera peut-être les mots » Je caressais ses cheveux, tandis qu’il reprenait son calme dans mes bras.
code by Mandy


Revenir en haut Aller en bas

avatar


Aaron T. Evans


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 22/07/2012
✎ Messages : 551
✎ Avatar : Simon Baker

Prend la vie comme elle vient et fait en ce que toi tu veux qu'elle soit

MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui Ven 23 Nov - 23:12




J'ai besoin de toi comme tu as eu besoin de moi
Aaron & Gillian

Tout avouer a quelqu'un me faisait du bien d'autant plus que Gillian ne me jugé pas, j'avais garder tout ça pour moi depuis bien trop longtemps, le plus dur avait été à l'époque ou je n'avais pu me confier à personne. Cela restait de l'histoire ancienne mais ça aller changer beaucoup de chose notamment ma façon de voir Luna, je ne la verrais plus comme une filleule en sachant qu'elle est la chaire de ma chaire, cependant Mason restera son père et j'y veillerais. Il l'a élevé et a été la pour elle quand elle pleurait la nuit, il est celui qui la consoler et je ne pourrais jamais lui prendre tout ça. Comme le disait Gillian je ne regrettais pas de l'avoir lut, savoir que j'étais père était quelque chose d'étrange mais d'agréable même si les conséquences l'étaient beaucoup moins. Je lui dis doucement : J'ai toujours voulut avoir une fille comme Luna mais elle a un père Gill' même si je ne regrette pas le fait même d'être père je regrette la façon dont ça c'est produit. J'avais une très bonne relation avec elle et ça ne sera plus jamais comme avant maintenant. Je ne voulais perdre aucun membre de ma famille, nos relations avaient été très bonne jusqu'ici et je ne voulais changer ça pour rien au monde. Si seulement ce que me disait ma petite soeur pouvait être vrai, je n'y croyais cependant pas, Mason est de loin le plus fort caractère de la famille et celui que je ne préfère pas affronter. Je restais silencieux quelques secondes avant de me redresser doucement : Deaclan ? J'ai peur qu'il m'enfonce plus qu'il ne m'aide, tu le connais il prendra ça à la rigolade comme d'habitude. Je vais laisser le temps passer et je verrais comment les choses évolueront. J'ai fais une erreur et je dois assumer. Je passais ma main sur mon visage avant de tourner la tête vers Gillian lui faisant un petit sourire : Merci d'être là. Je déposais un bisou sur sa joue avant de la prendre dans mes bras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité


Tu veux en savoir plus ?

Invité

MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui Mer 28 Nov - 10:26

Aaron & Gillian Ҩ Always here for you
J
e pouvais comprendre ses peurs de perdre Mason désormais, car il avait toujours eu un caractère électrique, et était avec moi l’un des plus rancuniers de la famille. Ma mère était pourtant si douce, que nous devions sûrement tenir ça de notre père que je n’avais jamais vraiment connu. Parfois ça me manquait , et je lui en voulais encore, mais j’aurais aimé qu’il ne nous quitte pas. Cette situation contée par Aaron me fit rapidement penser à lui. Il avait une fille mais n’avait jamais donné de nouvelle. Regrettait-il de m’avoir eu ? Ou parfois rêvait-il de me retrouver pour construire une quelconque relation père/fille ? Je n’en savais rien, et alors que je ne m’en inquiétais pas d’habitude, aujourd’hui c’était différent. Avec un sourire réconfortant sur le visage je dis de ma voix la plus douce, la plus paisible : « Je connais ma filleule Aaron, et même si sur le coup elle est distante ça ne tardera pas à s’améliorer … Luna est une fille aimante, adorable, et elle t’aime alors crois-moi rien ne changera et elle s’habituera à cette situation…je te le promets….en tant que sa confidente, et sa marraine. Et si jamais ô grand jamais ce n’est pas le cas, je promets d’aller lui parler pour arranger la situation. Mais au fond de moi je sais que ce ne sera pas le cas » Je croyais chacun des mots que je venais d’annoncer, notre famille comptait énormément pour chacun de nous, et rien ne pouvait nous détruire selon moi….bien qu’on souffre chacun de notre côté pour une chose ou une autre.Il avait bien raison, Deaclan ne l’aiderait pas forcément sur le coup, ne prenant rien au sérieux, alors je comprenais pourquoi il voulait agir ainsi. « « C’est normal mon Loulou, je serai toujours là pour toi, je te le jure….puis je te dois bien ça après ton soutien durant ces mois-ci » Je le serrai tout contre moi, sentant que plus le temps passait, mieux il se sentait.
code by Mandy


HJ: désolée pour l'attente, je suis malade :/. ET au fait, je vais pondre un petit truc pour le repas en famille je pense
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Aaron T. Evans


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 22/07/2012
✎ Messages : 551
✎ Avatar : Simon Baker

Prend la vie comme elle vient et fait en ce que toi tu veux qu'elle soit

MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui Jeu 29 Nov - 21:19




J'ai besoin de toi comme tu as eu besoin de moi
Aaron & Gillian

Gillian avait les mots pour me rassurer, elle les avaient toujours eut même si la plupart du temps ça avait été à moi de la rassurer mais je le faisais toujours avec coeur, je n'avais jamais été faux. Il m'était arrivé de l’écouter pendant des heures, Gillian était une de mes priorités dans la vie, je la savais fragile et je ne l'abandonnerais jamais. La famille est une notion importante pour nous Evans, elle est l'unique chose sur laquelle nous pouvons être sur étant donner qu'aucun de nous n'a eut beaucoup de chance côté coeur. J'étais entièrement d'accord avec la description qu'elle donnait de Luna, j'ai toujours été proche d'elle et je ne veux en rien perdre ma relation avec elle. Je lui répondis doucement : Oui Luna est une fille bien et j'ai toujours voulut avoir une fille comme elle .. Il y a pourtant une possibilité pour qu'elle ne veuille plus me voir. Enfin le mal est fait j'assumerais quoi qu'il se passe. Maintenant que ma brève aventure avec Trinity avait été révélé je ne comptais pas le nier, cela n'aurait absolument servit à rien j'avais commis une erreur et je faisais face aux conséquences. Heureusement que j'avais le soutiens de Gillian, le pire qu'il puisse m'arrivait est de me retrouver avec toute ma famille a dos, cette histoire allait certainement engendré quelques rancunes, même si Deaclan serait neutre comme à son habitude. Je souris quand elle m'appela son loulou, la gardant contre moi un moment je lui répondis : Tu ne me dois rien Gill', absolument rien. La relâchant je lui souris, lui avoir parler m'avait libéré d'un certain poids et avoir craqué m'avait aider d'autant plus. Je lui demandais : Tu reste ici ce soir ? J'avais envie de passer une soirée tranquille avec elle devant un dvd ou devant les albums photos de la famille pourquoi pas.


HJ : il n'y a aucun soucis et cool pour le sujet Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


Tu veux en savoir plus ?


MessageSujet: Re: Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui

Revenir en haut Aller en bas

Quand un monde s'écroule, on s'écroule avec lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Life :: Archive RP-