AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Jeu 18 Oct - 20:15


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ J'étais rentré tard, très tard, vers les 5 heures au matin je pense, je n'ai pas vraiment fait attention. Cela faisait plusieurs jours que je n'étais pas venu dans mon appartement étant occupé a subir tout un tas de test médicaux au siège de la CIA, test habituel voir si tout aller bien. La route avait été longue mais malgré tout je n'avais pas sommeil, j'en avais profité pour aller faire un peu d'exercices dehors, courir était une bonne chose. Après avoir fait le tour de ville j'étais revenu tranquillement profitant du lever du soleil par la même occasion, revenu chez moi je fis un tour rapide de l'appartement comme a mon habitude, déformation professionnelle. J'ouvris les rideaux et les fenêtres pour dire d'aéré mon appartement laisser a l'abandon ces derniers jours, je pris ensuite une douche avant de prendre la direction de ma chambre. J'enfilais un Jean et un tee shirt, j'avais un peu de mécanique à faire, j'avais fait une longue route et ma moto avait faillit ne pas tenir. Avant de repartir je me préparais un café, ma tasse à la main je m'appuyais au niveau de la fenêtre jetant rapidement un oeil dans la rue, mon regard s'arrêta ensuite sur une silhouette dans un des appartements d'en face. C'était le même étage que moi, une jeune femme du nom de Automne Jones, je ne m'étais pas renseigné sur elle je n'avais fait qu'aller voir son nom sur l'interphone de l'immeuble. Je ne saurais expliquer pourquoi je lui portes un intérêt mais ça ne s'explique pas. Buvant une gorgé tout en laissant mon regard sur elle, je croisais rapidement son regard, je lui fit instinctivement un petit sourire avant de retourner à mes occupations. Descendant en bas de mon immeuble j'installais une vieille couverture sur le trottoir avant de m'allonger et de bricoler sous ma moto. Mes sens étaient toujours en alerte si une personne avec de mauvaise intentions s'approcher je le sentirais, une sorte de sixième sens qui ce développe avec l'expérience. Le temps était parfait le soleil donner et réchauffer ma peau, peu être un peu trop d'ailleurs des gouttes de sueur ne tardèrent pas à couler sur mon front. Le problème technique étant réglé je rangeais mes outils et m’apprêtais a retourner dans mon appartement, ne faisant pas très attention à se que je faisais je rentrais dans une jeune femme, et qu'elle coïncidence c'était Automne. Je ne savais pas pourquoi elle était la mais j'étais désolé de lui être rentré dedans d'autant plus que je venais de salir son haut avec de l'huile de moteur : Oh pardon excuser moi .. Je crois que votre haut est fichu .. Je vais vous remboursez pour ça. Après quelques secondes d'hésitation il lui donna son prénom : Je suis Diamon, j'habite en face de chez vous mais ça je crois que vous le savez déja.




_________________


Dernière édition par Diamon S. Conrad le Sam 20 Oct - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Ven 19 Oct - 7:00


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ Insomnie quand tu nous tiens.. Je ne sais pas trop pourquoi mais je n'avais pas réussi à fermer l’œil de la nuit. Aussi, j'avais décidé e m'avancer dans mon travail. Terminer un article, terminer de nettoyer chez moi et terminé de repasser. A quatre heure du matin, j'avais décidé d'aller me prendre un bon bain. Une heure passée, j'en sors pour aller me faire un thé dans la cuisine et, tasse en main, je me pose contre un mur de chez moi pour regarder par la fenêtre. Je soupire légèrement. Au moment où j'allais m'éloigner, je l'aperçois. Mon étrange voisin d'en face. Au vue de sa tenue, il vient de rentrer chez lui. Tiens.. Oui, cela fait quelques jours que je ne l'avais pas vue. Il me regarde, je le regarde. Il me sourit et je lui rends son sourire avant que l'on s'éloigne tous les deux de notre fenêtre respective. Quel genre de type il peut être? J'en sais rien mais.. C'est bizarre. Il travaille souvent de nuit mais parfois s'absente pendant plus d'une semaine. Quel genre de métier peut-il bien faire? Un gardien de nuit ne partirait pas comme ça.. Un vigile? Non plus. Je commence à être à court de métier "normal" pour le coup. J'ouvre mon placard et.. Génial.. Plus rien à manger. Je soupire légèrement et attrape juste mon téléphone, mes clés, de l'argent et jette à nouveau un regard par la fenêtre. Tiens.. Il quitte son appartement. Je plisse les yeux et attends un peu. Je me penche légèrement pour mieux voir la rue en bas. Il ne part pas. Il se pose pour... faire de la mécanique. Mécanique.. Il ne ferait quand même des rodéos en pleine ville, dans le désert ou je ne sais pas quoi? Oh bon sang.. Je devrais arrêter de regarder tous ces films pourris à la télé. Fast & Furious habite en face de chez moi. Je souris en coin face à ma propre bêtise et.. Oh merde.. Et si mon voisin bizarre était un ersatz de " Dominique Toreto ". Un malfrat? Je plisse les yeux. Ça pourrait coller, non? Voyages fréquent, heures de travail plus qu'étrange.. Ça y est... J'ai le parrain en face. Après un moment de réflexion, mon ventre me rappelle à l'ordre et je sors rapidement de chez moi pour aller me chercher à manger. En passant, je le regarde bricoler et m'éloigne rapidement. Arrête, Automne, tu te fais des films insensés là mais pourtant, ça colle trop bien. Je plisse les yeux et.. Autant essayer de savoir, hein. Je rentre dans la boulangerie commande à manger, remercie, paie, salue et en sort. C'est donc armée de petits pains diverses que je retourne, bien décidée à parler un peu avec mon voisin. Mince! Accélère espèce de cruche, il va se casser et tu seras bien avec tous tes pains-là! j'accélère donc le pas et au moment où j'allais parler, il se retourne et me rentre dedans. Je ne sais pas pourquoi mais mon premier réflexe a été d'écarter les bras pour sauver la nourriture. J'écarquille les yeux avant de baisser la tête vers mon vieux t-shirt. Je grimace un peu avant de relever les yeux vers lui et de sourire légèrement.

▬ Non. C'est rien. Laissez tomber. C'était un t-shirt que je devais jeter depuis des années et je ne voulais jamais le faire. Vous venez de m'en persuader-là.

Je souris à nouveau. Diamon. Son prénom. Ok.. Je retiens ça. Je hoche légèrement la tête en souriant de plus belle.

▬ Enchantée, Diamon. Moi c'est Automne et oui.. J'avais remarqué que vous étiez mon voisin. D'ailleurs.. En cette honneur.. Ca vous dirait un petit déj' histoire de.. Je sais pas.. Se connaitre un peu?

Je lui montre mon gros sachet de petits pains.

▬ J'avoue... C'était préméditée .. Enfin, pour l'invitation, pas pour le t-shirt.

Je hoche légèrement la tête tout en le fixant. Hm.. De près, on ne dirait pas un mafieux. Mais est-ce que les criminels ont une tête de criminel avant d'être découvert? Non. Hm.. Je souris un peu.




_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Ven 19 Oct - 23:37


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ Je me rappel comme ci c'était hier de ma première mission en tant qu'espion rattaché à la CIA, on m'avait envoyé en Irak ou j'avais eut pour identité celle d'un jeune militaire tout juste entré dans l'armée, mon but avait été de trouver la taupe qui balancer les informations américaines. A cause de cette taupe six américains avaient été prit dans une embuscade, je me souviens souvent de cette mission, je me souviens à quel point s'était dur mais a quel point s'était aussi simple de mentir et de manipuler les gens avec qui j'avais été en contact. Mon chef me parler d'un don pour la manipulation mais je n'avais pas l'intention de m'en servir pour faire le mal au contraire, je suis devenu un très bon espion, j'ai beau aimer mon métier les années passent et je me projette de plus en plus dans l'avenir. Quand sera venu l'heure de la retraite pour moi qu'est ce que j'aurais ? Je n'aurais personne qui m'attende chez moi, ni d'enfant à qui montré le bon chemin, ni même un chien. Je pense que j'atteins l'âge ou il est temps de faire le bilan de sa vie et le mien n'est pas très positif. C'est pendant mon jogging que je réfléchissais à tout ça, le sport permet de se vider l'esprit mais permet également de réfléchir à des choses importantes qu'on préfère ignorer en temps normal. J'étais un agent accomplis il n'y avait aucun doute la dessus, je n'avais plus rien à prouver de ce côté la mais quand était-il de l'homme ? J'ai passé toute ma vie à servir les Etats Unis et je ne le regrette pas, je continuerais jusqu'à ce que je ne le puisse plus. Revenu d'une mission moins importante je m'étais accordé deux jours de repos. Je suis malgré tout quelqu'un de raisonnable, pour me permettre une réussite casi certaine lors de mes missions je prend soin de ne pas les enchaîner trop rapidement, c'est une sorte d'organisation que j'ai élaboré. Quoi qu'il en soit j'allais profité de ce repos pour travailler un peu sur ma moto, j'en avais besoin pour le travail, elle était un élément essentiel et un petit dysfonctionnement pouvait facilement me coûté la vie. Le problème fut cependant rapidement résolu ce n'était rien de bien grave mais je préférais rester prudent. La mécanique étant terminer je m'apprêtais à retourner dans mon appartement quand je rentrais dans une jeune femme, j'avais été surpris de voir Automne, a vrai dire je crois que c'est la première fois que l'on se retrouve face à face. Je venais de détruire son tee shirt en à peine quelques secondes, je devais donner une mauvaise impression c'est pour cela que je m'étais empressé de lui présenter mes excuses ajoutant que je la rembourserais bien évidemment. Je souris à sa remarque avant j'ajoutais : Vous en êtes certaine ? Je vous en achèterez un nouveau dans ce cas. Je tenais vraiment à réparer ce que j'avais causé, bien que ca ne soit pas dans mes habitudes je lui donnais mon vrai nom, chose que je faisais presque jamais, j'avais l'impression de la connaitre étant donner que nous nous étions croiser à plusieurs reprises sans véritablement nous parler. Elle se présenta à son tour et je posais mon regard sur le paquet qu'elle avait dans ses mains avant de sourire et de lui répondre : Ravie de faire votre connaissance. Pourquoi pas, je trouve que c'est une bonne idée. Ou est ce que vous voulez qu'on déjeune ? J'ai encore du café frais chez moi si jamais. Ce n'était pas dans mes habitudes d'invité quelqu'un chez moi mais je n'avais rien à me reprocher, l'endroit était clean enfin si on oubliait les innombrables cachettes ou se trouvait des armes. Je rigolais en l'entendant dire que s'était prémédité, ca ne me déranger pas au contraire cela me faisait plaisir de parler avec elle : Vraiment ? Vous rentrez souvent dans vos voisins ? J'eus un large sourire gardant mon regard dans le sien, c'était bien sur dit sur le ton de la plaisanterie.



Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Dim 21 Oct - 7:08


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ Bon, bien. Il accepte mon invitation. Maintenant, reste plus qu'à le persuader de laisser tomber de me repayer un t-shirt! Mais quelque chose me dit qu'il a la tête aussi dur que moi et que ça va être compliqué de lui faire lâcher le morceau. Je hoche légèrement la tête en souriant. Tant pis, je trouverai bien un moyen de lui faire oublier cette idée. Et puis, j'ai assez de fringues comme ça. Je dois d'ailleurs faire un tris dans ma garde robe pour savoir ce que je garde ou non. Ca me déprime déjà de devoir le faire parce que je sais déjà que j'aurai plusieurs sacs à jeter. Je réprime un soupire et en revient à mon cher voisin. Du café chez lui. Bah pourquoi pas! Vu que je n'ai pas vraiment dormi, un café me fera le plus grand bien. Je lui souris un peu.

▬ Ça me va du café frais. Mais on peut aller chez moi si ça vous gêne. Je peux comprendre! On ne se connait pas et tout... Je n'ai pas trop envie de m'imposer.

Et ce même si j'ai envie de savoir à quoi ressemble exactement l'intérieur de l'appartement d'un gangster. Je souris un peu et... reste un moment silencieuse quand il me demande si je rentre souvent dans mes voisins. Je souris un peu et.. finit par rire légèrement. Hm. C'est tout de même une question étrange et un peu gênante en fait. Enfin.. Je ne sais même pas trop pourquoi elle me gêne cette question. C'est ridicule! Et en plus, je sens mes joues rougir. Pathétique. Je hoche un peu la tête.

▬ Non. Ou seulement dans ceux que je désire connaitre...

Je ris un peu. Voilà! Tourne ça en dérision. C'est pas plus bête qu'une autre réponse, hein. Je le regarde un moment.. Hm.. J'ai vraiment du mal à l'imaginer en train de voler je ne sais pas quoi. Mais après tout, Arsène Lupin était surnommé le Gentleman Cambrioleur. Un beau parleur qui arrivait à ses fins. Et si c'était la même chose pour lui? Al Capone était aussi considéré comme un charmant monsieur quand il voulait des choses et la pire des crapule une fois qu'il vous avait dans le nez..

▬ Comme je ne savais pas trop vos goûts, j'ai pris un peu de tout.. J'espère quand même que vous apprécierez..

Je souris à nouveau.




_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Dim 21 Oct - 19:56


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ Il va de sois que je n'avais pas l'habitude de faire la conversation à mes voisins, au contraire quand j'arrive quelque part j'aime rester tranquille, ne devoir rentre des comptes à personne et surtout ne pas m'attacher. C'est une règle que je m'imposais mais il est de plus en plus difficile de ne pas l'enfreindre surtout quand on a de si charmante voisine. J'éprouvais beaucoup de curiosité sur cette jeune fille, peut être que cela vient du fait qu'on se vois souvent du fait du positionnement de nos appartements, je n'étais pas très douer pour la communication n'utilisant d'ordinaire que la manière forte. J'allais pourtant devoir y remédier puisque que Automne m'inviter à déjeuner, je dois avouer que cela m'avait surpris mais après tout pourquoi pas ? Certes j'allais devoir mentir car dire que j'étais un espion m'étais bien entendu interdis ainsi que laissais entre voir mon appartenance à une organisation gouvernementale. Il en allait de ma couverture mais surtout de la sécurité de la jeune femme je ne devais donc pas jouer sur ce terrain. Comme tout homme digne de ce nom je lui avait affirmé vouloir la dédommager pour les taches d'huile de moteur que j'avais fait sur son tee shirt, c'était tout naturel. N'ayant pas vraiment envie de déjeuner sur le trottoirs je lui avait proposer de venir chez moi étant donner qu'il me rester encore du café, sa réponse me tira un sourire avant que je ne réponde : Il n'y a pas de problème, il est justement fait pour qu'on se connaisse un peu mieux ce petit déjeuner et puis vous ne m'avez pas l'air d'être un assassin donc je n'y vois pas d'inconvénients. Je lui souriais de plus belle, c'était étrange je ne ressentais aucune gêne à disputer avec elle, d'ordinaire je ne saurais déjà plus quoi dire mais cette fois ci ce n'était pas le cas. Je m'étais même laisser aller à une taquinerie légère lui demandant si elle avait l'habitude de rentré dans ses voisins, sa réaction me fit sourire le fait de la faire rougir était amusant je dois bien l'avouer, je ne voulais cependant pas la mettre mal à l'aise même si en quelque sorte c'est ce que je venais de faire. Souriant je lui répondis : J'en ai de la chance alors. Le fait qu'elle est tout prévu ne me déranger pas au contraire j'avais moi aussi envie de la connaitre et j'aurais tôt au tard entreprit moi même la démarche, n'ayant pas été assez rapide cependant elle m'avait devancer mais cela n'était pas un problème. Le fait quel ne connaisse pas mes goûts n'était pas un problème : Vous avez de la chance je suis un gourmand, je ne suis vraiment pas difficile donc je suis sur de me régaler ! Gardant mon regard un instant dans le sien je ramassais mes affaires avant de reprendre : Vous me suivez ? Je vais faire attention de ne pas vous salir d'avantage. Souriant j'avançais jusqu'à la porte de mon immeuble, tapant le code approprié de tenais la porte à Automne avant de monter tranquillement l'escalier, sortant mes clés j'ouvris l'appartement et la laissa entré, je posais mes affaires dans le couloir je me retournais vers Automne : J'espère que mon café est encore chaud sinon je vous aurez fait monter trois escalier pour rien. Souriant j'avançais jusque dans la cuisine vérifiant que le café était encore chaud j'en servis deux tasse et mit à disposition du sucre et du lait dans le cas ou elle en aurait l'usage. Restant appuyer contre le plan de travail je lui demandais : Ça fait longtemps que vous habitez le quartier ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Lun 22 Oct - 14:24


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ Ça va, il est poli en me disant qu'il est gourmand. J'espère seulement que c'est vrai sinon me voilà avec une réserve de petits pains à n'en savoir que faire. Note que... je crois que je saurai en faire mon affaire. Pas tout en une fois c'est sur mais au moins, ça m'évitera d'aller en acheter tous les deux jours. Mais sa phrase sur l'assassin.. J'avoue, ça me fait tiquer. C'est vraiment étrange qu'il pense comme ça, non? Est-ce qu'il a peur qu'on lui envoie quelqu'un? Ou a-t-il tué quelqu'un dont sa famille veut sa mort? Oh par la sainte barbe de mon père... Je crois vraiment que j'ai affaire à une sorte de mafieux. Non pas mafieux plutôt à Arsène Lupin. Voilà.. Mon voisin est Arsène Lupin. Et imagine maintenant qu'il soit doublé d'un psychopathe sanguinaire? Je vais me retrouver seule chez lui. Et s'il était psychopathe et cannibale? Il va me bouffer en plus! Le petit pain.. Ça sera moi!!! Je secoue légèrement la tête. Tu n'aurais pas du regarder le silence des agneaux hier ma grande! Ça te monte à l'a tête!

▬ Je ne sais pas si vous avez de la chance.. Je suis du genre tenace.

Je souris en coin. Bah quoi? Autant le lui faire savoir, hein! Et c'est vrai! Je suis tenace et hyper curieuse. Je crois même que ma curiosité l'emporterait sur ma peur. Je pourrais être invitée par Hannibal Lecteur à ma propre mort que j'irais encore pour voir comment ça se passe. Mais une chose de positive pour mon cher voisin; il est nettement plus sexy que Anthony Hopkins. Y a rien à dire là dessus. Parce que visez-moi un peu ses épaules et ses bras! Ses mains qui doivent être fermes et puissantes et ses yeux si.. Oh bon sang! Automne, redescend sur terre. Il est déjà en train de partir pour rentrer chez lui et toi, tu le mattes. Je souris à nouveau et presse le pas pour le rejoindre et entrer dans la bâtiment. Je le suis, silencieusement en montant un.. deux et on s'arrête au troisième étage. Pfiou.. Il doit être sacrément musclé vu le dos musclé qu'il a l'air d'avoir.. Taillé légèrement en "V". De larges épaules et.. Ah oui, le café. Hm hm.. Je rentre après lui chez lui et observe les alentours.

▬ Oh ne vous en faites pas.. J'ai l'habitude de me servir une tasse chaude puis de terminer de la boire quand elle est froide. Ce n'est pas un soucis.

Je m'avance lentement dans les lieux en le détaillant. c'est assez sobre comme décoration. Et super bien rangé. Finalement, valait mieux venir chez lui que chez moi. J'aurais du lui demander d'attendre sur le pallier que je range rapidement tous mes papiers et autres documents pour tenter de trouver un espace de la table exploitable pour deux tasses de café. Je tourne la tête vers lui et sourit légèrement.

▬ Ca va faire un peu moins de sept ans. Comme je suis seule, il ne me faut pas plus grand et puis le loyer est abordable donc voilà.. Et vous? Non.. Vous avez emménagé il y a peu, hein? Je mets ça où?

Je lui montre le sac en souriant légèrement. Après tout.. Je commence à avoir faim à force d'avoir cette odeur sous mon nez et peut-être que lui aussi en fait...




_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Mer 24 Oct - 20:15


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ L'invitation d'Automne était tomber a pic, je n'avais rien de prévu pour le reste de la mâtiné, la compagnie de cette jeune fille sera toujours plus intéressante que celle de la solitude et puis je devais bien l'avouer passer un peu de temps avec elle me faisait plaisir. J'étais curieux d'en apprendre plus sur elle, je connaissais déjà un peu ces habitudes cela me faisait un petit entrainement, elle rentre souvent à la même heure et fait les même choses, je suis un observateur, je dois connaitre les alentours et les personnes qui y vivent et s'y promènent, c'est de cette façon que je parviens à débusquer les ennemis. Quoi qu'il en soit je l'avais invité à me suivre, je n'avais rien à craindre d'elle j'en était même certain, elle n'avait ni la carrure d'un assassin, ni les manies des policiers et autre organisation gouvernementale. Je me méfiais cependant toujours un peu, si moi je peu faire tourner les autres en bourrique d'autre peuvent le faire avec moi j'en suis conscient. Sans montré aucune crainte je l'avais laisser me suivre jusqu'à mon appartement la laissant y entré, l'avantage quand on ne vit pas toujours chez soit c'est qu'il reste propre et ranger, un petit coup pour les poussières et le tour et jouer. J'étais rassuré sur le fait qu'elle pouvait boire son café froid mais après vérification j'eus la certitude qu'il était encore assez chaud : Il est encore chaud, je ne sais pas comment vous faite mais du café froid moi je ne peux pas l'avalé. Un sourire aux lèvres je lui avais servit une tasse avant d'en servir une seconde pour moi, j'y avais ajouter un simple sucre avant d'en boire une petite gorgée, j'avais ensuite lancer la conversation, je souris à sa question avant de lui répondre : Depuis un mois et demi oui, le quartier m'a semblé calme et puis c'est juste pour ce qui est du loyer, il est raisonnable. Vous venez d'où ? Native de Wilmington ? Je devais arrêter de lui poser des questions, en même temps pour apprendre à connaitre quelqu'un il faut bien lui demander des choses. Je posais une petite boite entre nous : Vous n'avez qu'à les mettre là dedans. Me rendant compte de l'état déplorable de mes vêtements j'eu l'envie d'aller me changer : Je vous abandonne quelques minutes le temps de me changer, je dois dégager une odeur pas très agréable et pour un petit déjeuner c'est pas parfait. Un petit sourire aux lèvres je fis le tour passant derrière Automne je pris un petit couloir, juste avant d'arriver à ma chambre j'avais retiré mon tee shirt l'envoyant directement dans la salle de bain de l'autre côté du couloir. Me dirigeant vers mon armoire je sortis un tee shirt noir que j'enfilais, j'en profitais pour passer un jean de la même couleur, passant rapidement par la salle de bain pour me passer de l'eau sur le visage et les avant bras en a peine quelques minutes j'étais déjà de retour. Je repris place devant Automne attrapant un beignet je le coupais en deux avant d'en manger un morceau : ca fait des années que j'en ai pas manger et pourtant il y a des boulangeries un peu partout. Vous avez de bon goûts Automne et en plus de ça un jolie prénom. Je la regardais dans les yeux, un petit sourire se dessinant sur mes lèvres, je le détournais ensuite avant de boire à nouveau mon café




_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Jeu 25 Oct - 6:40


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ Comment peut-on boire du café froid? Bah disons que c'est assez simple. On s'en sert une tasse, on commence à travailler et puis le chef vient nous interrompre tout le temps et puis on doit aller couvrir une affaire puis quand on revient, notre tasse n'a toujours pas bougé, notre article de base non plus et .. bah, comme on doit s'y remettre, on boit cette tasse froide. A force, c'est devenu une habitude. Mauvaise, peut-être mais voilà. Mais j'avoue.. Le café chaud est bien meilleur. Alors.. Bah.. Que répondre à ça? Je lui souris, simplement et quand il me présente la boite, j'y verse les divers petits pains avant de me saisir de la tasse chaude. Nature pour le café. Je n'ai jamais aimé les choses trop sucrées -du moins, pour boire- parce que ça gâche le gout initial. Mais je peux comprendre que l'amertume du café dérange certain. Je bois une petite gorgée.

▬ Disons simplement qu'à force, c'est devenu une déformation professionnelle. Je devrais m'acheter un de ces trucs-là.. Une tasse thermo portable histoire de garder au chaud mon café.. Ou du moins quand j'ai le temps de le boire, il ne soit pas aussi froid.

Je hoche légèrement la tête. C'est à penser. En fait, non. J'y pense depuis longtemps mais à chaque fois que je fais mes courses, j'oublie d'en acheter. Je suis une véritable catastrophe ambulante. et je m'en rends compte que maintenant. Pas étonnant que je suis si.. bordélique. Non.. Parce que dans mon bordel, il y a une organisation bien précise. Enfin.. Si, je suis bordélique comparé à lui. Parce que.. Y a pas un truc qui n'est pas à sa place ici. C'est même étrange pour un homme. Habituellement.. C'est pas comme ça. A moins qu'il soit détraqué - Le mec de American Psycho étant un maniaque notoire- ou qu'il ait été "formé" à ça. Genre.. Discipline militaire ou je sais pas quoi.. Et si de tueur en série il passait à un militaire traumatisé parce qu'il avait vu et qu'il.. Je devrais arrêter Esprits Criminels aussi. Je le fixe un moment. Je suis native d'où? Olala ces yeux... C'est presque pas humain leur couleur...

▬ Oh non. Je ne suis pas du tout du coin. Je suis née dans une petite ville perdue en France. J'y ai vécu quelques années avant d'arpenter avec mes parents de long et en large l'Afrique. Je suis allée un peu en Europe de l'Est aussi mais voilà.. Ils m'ont perdu en court de route ici. Et vous?

Je souris légèrement. Bah c'est plus ou moins ça en fait. On est arrivé ici pour que mon père prenne des vacances et surtout pour attendre sa nouvelle mission et.. je suis restée là. Hm.. Parfois, c'est dur d'être seule ici. Enfin seule, sans famille. Mais bon. Merci à Skype, Msn et je ne sais pas tout quoi. Ca aide énormément mais ça ne remplace pas leur présence. Je hoche légèrement la tête. C'est pas maintenant qu'on déprime. Et je veux surtout en savoir plus sur mon étrange voisin aux yeux d'un bleu quasi-bionic. Il fait quoi..? Ah.. Ok. Se changer. J'acquiesce légèrement et reprends ma tasse pour en boire une nouvelle gorgée. Je le regarde s'éloigner avant de faire quelques pas dans son appartement.. Dès fois que je trouverais quelque chose de.. bizarre. Mais c'est dur de trouver un truc suspect quand y a pratiquement rien accroché au mur. Alors je m'approche de la fenêtre et regarde la vue magnifique sur mon appartement et la montagne de papier qui inonde ma table. Je rougis en peu. Si c'est ça qu'il voit de chez moi.. C'est tout de même peu flatteur. Heureusement que ça ne donne pas vue sur ma chambre.. Ça serait pire! Bon allez! Quand tu rentres, Automne, tu te mets à ranger parce que c'est honteux que quelqu'un puisse voir tout ça et.. j'entends des pas. Je me retourne et le regarde revenir tout en noir. Oh non. Faut pas s'habiller comme ça. Ça fait ressortir ses pecto' et son regard clair. C'en est même troublant à force. Hm.. Je lui souris légèrement et reviens près de lui. Je le regarde me parler et... Heu.. Il me drague ou quoi? Pourquoi est-ce qu'il me fixe comme ça? Qu'est-ce que.. ARRÊTE DE TE FAIRE DES FILMS !!! Je me hurle littéralement dessus pour arrêter de.. bah je sais!

▬ Merci du compliment. Je saurai vous offrir la prochaine fois.

Je ris un peu avant de hocher la tête. Je repose la tasse sur le comptoir et le fixe un moment.

▬ Dites-moi.. On pourrait se tutoyer non? C'est pas que je veuille griller des étapes mais.. J'ai du mal avec le vous.. Mais si vous ne voulez pas.. Je m'en accomoderai.

Je souris à nouveau. N'empêche que ses dernières paroles me perturbent. Je le fixe un moment avant de me pincer les lèvres. Hm.

▬ Vous me draguiez? Non pas que ça me gêne, hein. Ce qui me gênerait c'est que ça ne soit pas le cas et que je me sois imaginé des choses...

Je ris un peu.. Nerveusement. J'ai l'impression d'être une véritable cruche!




_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Jeu 25 Oct - 20:46


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ Toute personnes à ses mauvaises habitudes, Automne avait apprit a boire du café froid et moi j'en avais aussi, en présence d'un inconnu j'ai tendance à poser beaucoup de questions, a être suspicieux avec tout le monde sans pour autant être parano. J'ai une grande expérience mais ca ne m'empêche pas d'être parfois maladroit dans mes gestes et mes paroles, je ne suis pas doué pour parler, à chaque fois que je rentre chez moi c'est limite si je ne fouille pas mon appartement de fond en comble pour voir si il y a quelqu'un cacher sous le lit, en bref notre environnement à un pouvoir important sur notre comportement. Son problème avait pourtant une solution simple qu'elle mentionna d'ailleurs d'elle même ce qui me fit sourire, c'était la meilleure des solutions et puis elle était efficace bien que non éternelle. Je me souvenais alors que je devais en avoir une quelque part, je me tournais pour fouillé le placard du bas quelques secondes, il n'y avait pas grand chose et je savais ou était ranger chaque chose. J'en sortis une petite thermo toute simple de design et la posant devant Automne je lui dis : Prenez la je ne m'en sers pas, ça serait bête d'en acheter une alors qu'elle ne m'est d'aucune utilité, prenez la en compensassions du tee shirt voilà. Je lui souris, je tenais vraiment à la rembourser d'une certaine façon et ceux qui me connaisse vous le dirons quand j'ai une idée en tête je ne l'ai pas ailleurs. Ce petit déjeuner était très agréable je dois bien avouer que je prend rarement le temps de me poser et de manger ne serait-ce que quelques beignets, d'ordinaire une simple tasse de café me suffisait. Quoi qu'il en soit la compagnie d'Automne était agréable, c'était une des rare fois ou je pouvais être en quelque sorte moi sans avoir à jouer un rôle ou un personnage qui ne me correspond pas. Je fus cependant surpris d'apprendre qu'elle était d'origine française elle n'en avais, d'après moi garder aucun accent, le fait qu'elle est beaucoup voyager me faisait penser à ma propre carrière, je ne faisais que ça. Souriant je lui dis : Fille de militaire pas vrai ? Je dis ça parce que je suis aussi fils de militaire alors je connais tout ce qui touche au déménagement je comprend la nostalgie qui s'y raccroche. Moi je suis de New York, j'ai aussi beaucoup voyager quand j'étais dans l'armée, surtout dans les pays de l'Est, c'était une expérience très enrichissante. Quel pays avez vous préféré ? C'était a croire qu'avec elle je pouvais suivre une conversation entière, j'avais l'envie de continuer sur cette voie et puis discuter avec des gens extérieur au travail et vraiment agréable. J'avais cependant eut le besoin d'aller me changer, je suis comme ça, je ne suis pas maniaque loin de là mais la propreté est la base de tout c'est pourquoi je l'avais abandonné quelques minutes le temps de passer un jean et un tee shirt propre, je me sentais déjà moi même beaucoup mieux. Revenant dans la pièce ou j'y avais laisser Automne je repris place derrière l'îlot central de la cuisine, dégustant un beignet je n'avais pas pu m'empêcher de glisser un compliment à Automne chose qui ne me ressemble pas vraiment mais après tout ce n'était qu'un compliment. Je gardais mon regard sur elle quand elle se mit à rire, ce qui me fit sourire, j'étais tout a fait d'accord avec elle sur la question du tutoiement : Oui bien sur on peut se tutoyer ça ne me dérange pas au contraire. Buvant une gorgé de café, il faillit passé par le mauvais trou quand elle me demanda si le compliment que je lui avais fait était une façon de la draguait, à croire que j'étais vraiment nul dans l'art de la séduction m'étant fait grillé immédiatement. Elle m'avait cependant avouer qu'elle n'était pas contre le fait que je l'a drague,je la fixait un petit instant en souriant avant de lui dire : En fait ce n'était qu'un compliment si j'avais cherché à te draguais je me serais rapproché doucement .. Je fis doucement le tour de l'îlot ma tasse de café à la main. Je me serais appuyer non loin de toi .. Je m'appuyais dos à l'îlot pas très loin d'Automne j'ajoutais : J'aurais laisser mon regard dans le tien .. Chose que je fis avant d'ajoutais en souriant : Si j'avais fait ça alors peut être que oui je serais entrain de te draguais .. Je laissais mon regard dans le sien un petit instant j'avais l'air sérieux mais je ne mis pas longtemps à rire avant de dire : Désolé je suis très mauvais dragueur à vrai dire ce n'est pas dans mes habitudes je ne sais même pas comment on fait la preuve tu m'as grillé en deux secondes. Si il y avait un personnage que j'avais du mal à jouer c'était bien le charmeur ou le mec amoureux, j'avais essayer une fois et cela avait été un vrai fiasco, n'ayant jamais été amoureux je ne sais pas ce que ça fait et comment je dois réagir. Néanmoins je restais non loin d'Automne.




_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Ven 26 Oct - 7:51


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ Militaire. Il a donc été militaire. Et donc.. Il sait se battre et plus s'il le faut. Donc mon idée du soldat qui pourrait péter un plomb est plus plausible qu'un Hannibal Lecteur. Mais.. mon père péterais un plomb à savoir qu'on le qualifie de militaire et cette pensée me faire sourire. Je n'ai même pas vraiment le temps de dire ça qu'il sort l'objet que je dois, devais, acheter. Je le fixe un moment et.. Rah!! Il ne lâche jamais l'affaire celui-là! Je hoche la tête, résignée. Je suis têtue mais je ne vais quand même pas me mettre mon voisin militaire bizarre sur le dos, hein! Alors je lui souffle un petit merci pour tout ça. Et je ne sais pas trop pourquoi mais le fait qu'il accepte le "tu" plutôt que le "vous" me soulage. Je dois être folle quelque part. Enfin, c'est déjà ça en moins et.. Mais qu'est-ce qu'il fabrique? Je le regarde s'approcher de moi lentement, limite comme un prédateur, me sourire, me fixer droit dans les yeux. Je souris légèrement quand il explique c'est sa technique de drague. Il rit et je ris un peu à mon tour.

▬ C'est marrant comme tu te contre-dis en une seule phrase.. Tu dis que tu ne me draguais mais tu dis aussi que je t'ai grillé. Alors.. Tu me draguais ou pas?

Je souris en coin. J'aurais peut-être du le prévenir que j'adore jouer avec les mots que c'est.. mon truc. Tant pis. Voyons voir un peu comment il va se sortir de tout ça. Je ne le lâche pas du regard. J'hausse même un sourcil histoire de marquer mon interrogation et mon intérêt d'avoir une réponse. Après tout, s'il veut jouer à ce petit jeu, je peux y jouer aussi non? c'est plus drôle à deux que tout seul.

▬ Non. Je ne suis pas fille de militaire et mon père te bondirait à la gorge s'il t'avait entendu. Il est membre de Médecin sans Frontière et il dirait que c'est à cause des militaires qu'il doit faire tout ce qu'il fait. Il aime ce qu'il fait mais il déplore devoir le faire à notre époque.

Je souris légèrement et tout en buvant une nouvelle gorgée de café, je ne baisse pas les yeux. Je repose la tasse doucement sur le comptoir. Je reste un moment silencieuse. Il était à l'armée.. Qu'est-ce qu'il peut bien faire aujourd'hui? C'est intriguant. Inquiétant aussi un peu mais surtout intriguant. Je croise les bras sous ma poitrine.

▬ Je n'ai pas vraiment de pays préféré. Je les ai tour à tour détesté puis adoré. Mais je crois que la Mauritanie et le Nigeria ont été les plus beaux. Après, l'Estonie et les Pays des Balkans sont très beaux aussi.

Je suppose qu'il y a encore d'autres pays mais à l'instant, ils ne me reviennent pas en mémoire. Ou alors j'étais trop petite et ne me souviens pas bien. Je lui souris légèrement. Ça me fait penser que ça fait un moment que je n'ai pas de nouvelles de ma fille, de ma sœur. C'est peut-être là mon seul regret: ne pas être présente pour ma sœur. Je penche légèrement la tête sur le côté. Oui, elle me manque énormément.

▬ Si tu n'es plus à l'armée maintenant... Qu'est-ce que tu fais? Sans indiscrétion bien sur.. Et surtout en mettant du côté ta technique de Drague...

Je souris en coin, le taquinant un peu. J'imagine son boulot: dragueur professionnel. Une sorte de gigolo... Hm.. Ou à la Magic Mike: un strip teaser. Note que.. Ce que j'en vois, c'est pas mal alors sans... OH MON DIEU AUTOMNE!!! Qu'est-ce que tu fais! Tu vas l'imaginer à poil maintenant!!!! J'attrape rapidement ma tasse de café pour y plonger le nez pour ne pas qu'il voit.. que je suis une profonde idiote doublée d'un brun de perversité !






_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Sam 27 Oct - 22:48


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ Nous avions donc des points en commun notamment le fait d'avoir été emmener un peu partout quand nous étions plus jeune, d'un côté je ne regrette pas cela m'a fait connaitre des tas d'endroit et des paysages plus incroyable les uns que les autres j'ai aussi rencontré beaucoup de gens de toute culture ce qui n'en a était que plus bénéfique. Il y a plusieurs possibilité de profession dans ces cas là et j'avais misé sur l'armée mais je m'étais trompé apparemment, il faisait un métier tout aussi important plusieurs fois j'avais eut besoin d'un médecin durant mes années de services, j'en ai garder quelques cicatrices d'ailleurs. Je lui avais souris je comprenais ce qu'elle voulait dire, il y a encore la guerre un peu partout ce qui ne devrait plus être le cas, le monde a perdu bien trop d'homme au front pour faire entendre leur points de vue. Quoi qu'il en soit je lui répondis : C'est un métier des plus honorable, si il n'y en avait pas je ne serais pas devant toi entrain de te parler. J'ai faillit y rester deux fois mais bon je ne pense pas que tu es envie d'entendre ça alors on va changer de sujet. Je n'étais pas ce qu'on appel un traumatisé, j'avais vécu des choses difficile c'est vrai mais aucun fantôme ne me suivait, j'avais fait mon devoir et je ne pouvais pas le regretter. Seulement parler avec une jeune femme de la guerre, des blessures et autres détails de mon passé l'aurait certainement ennuyer alors je préférais parler d'autre chose comme lui demander les endroits qu'elle avait préféré. Je souris à sa réponse, j'étais déjà aller au Nigeria et je partageais son point de vue : Ha oui le Nigeria est absolument superbe j'y ai passer trois mois, les Balkans sont pas mal non plus je dois l'avouer, j'ai aussi beaucoup aimer le Canada, le Brésil, l'Afrique du Nord, la Chine, en fait c'est dur de dire lequel j'ai préféré il y en a beaucoup. Parler de ça me faisait remonter des souvenirs, des bon comme des mauvais, plus de mauvais que de bon, certaine de mes missions avaient été très éprouvante. La solitude avait toujours été très pesante et c'est ce qui m'avait aujourd'hui pousser à habiter dans une ville dynamique, je ressens de plus en plus le besoin de me sociabilisé. Je ne peux pas nier qu'Automne est une fille sur qui je me retourne dans la rue, elle est très jolie, elle a le sens de l'humour et en plus elle intelligente, elle avait tout de suite compris que j'essayais de la draguer, j'avais essayer de me sortir de la mais à croire que je m'étais enfoncé tout seul. Gardant mon regard dans le sien un sourire aux lèvres je finis par rire légèrement : Qu'est ce qu'il se passera si je dis que oui ? J'étais pressé d'entendre sa réponse aller savoir pourquoi, moi qui avait toujours été célibataire je m’intéressais à la jeune femme vivant en face de chez moi. La question fatidique arriva bientôt, en quelques fractions de secondes je devais savoir quoi lui répondre, si je réfléchissais trop elle se douterait que je ne dis pas la vérité, je n'ai pourquoi pas envie de lui mentir alors qu'est ce que je suis censé faire ? parfois je déteste ce job ! Pour gagner du temps je parlais d'abord de ma technique de drague : Pourquoi tu ne la trouves pas au point ? Je pense qu'avec de l'entrainement elle marchera tu verras ! Je rigolais avant de répondre plus sérieusement à ce qui concerné mon activité professionnel : Je travail dans la sécurité privé, je protège les témoins important dans des enquêtes par exemple. Je n'aimais vraiment pas mentir mais je mentais à moitié a vrai dire, il m'arrivait de devoir le faire mais souvent s'était des personnalité importante comme le président en personne. J'avais beaucoup d'expériences dans le mensonge alors 'était impossible pour elle de discerné le vrai du faux avec moi. Terminant mon petit déjeuner je lui demandais tout autre chose : Dis moi tu aimes les motos ? J'aimerais t'emmener faire un tour un de ces jours. On ne se connaissait pas encore vraiment mais l'envie de passer d'autre moment avec elle était déjà présente.




_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Dim 28 Oct - 7:06


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ C'est vrai ça, qu'est-ce qu'il se passerait s'il me draguait pour de bon? Je reste silencieuse un moment à le fixer. Puis je souris légèrement.

▬ La véritable question serait pourquoi tu me draguerais?

Je souris en coin avant de prendre un petit pain et de mordre dedans. Je le fixe un instant. En quoi sa technique de drague n'est-elle pas au point? Hm.. C'est.. Comment dire? Je me pince un instant les lèvres avant de sourire légèrement.

▬ Hé bien.. Comment dire.. Commence déjà par ne pas te contre-dire quand tu parles et ensuite.. Crois un peu en ce que tu fais. Je me trompe si je dis que tu n'es pas sur de toi à ce moment-là? C'est bien de ne pas montrer trop d'assurance mais..ne pas en montrer du tout c'est.. Comme un collégien qui fait une première tentative d'approche d'une fille... Tu vois ce que je veux dire? C'est mignon, touchant mais.. Enfantin.

Je lui souris légèrement. J'espère ne pas le vexer parce que.. Avoir un tueur vexé aux fesses, ça ne doit pas être cool, hein.. Je le fixe un instant avant de pencher la tête sur le côté. Et..Il change de sujet. Protection des témoins. Je reste silencieuse. En effet.. Vu comme ça, ça peut coller à tout ce que je vois.. Pas souvent là, des horaires difficiles... Et moi qui le prenais pour un assassin ou je ne sais pas quoi! J'ai l'air bien bête-là.

▬ Comme un US Marshall?

Je le fixe en souriant un peu. Ok.. Je ne m'y connais pas plus que ça mais ça m'arrive de regarder la télé, et les séries. Et c'est vrai qu'avec un métier pareil.. Les horaires ne sont pas faciles. Ça colle plutôt bien. Et.. Quelle crétine! Tu croyais vraiment que c'était le pire des salauds et au final.. Il est peut-être aussi tendre et doux qu'un agneau. Je replace une mèche derrière mon oreille.

▬ C'est pas trop dur comme métier? Je veux dire.. Au niveau famille ou même relationnelle?

Je le fixe un moment avant de finir mon café. Et.. Les motos? Qu'est-ce que c'est que cette question? J'y connais déjà rien en vélo ou trottinette alors en moto.. Je repose la tasse sur le comptoir en prenant une profonde inspiration.

▬ Je n'y connais absolument rien en moto mais je suis partante pour faire un tour. Ça ne me fait pas peur si c'est ce qui était sous entendu.

Je souris à nouveau. Puis faut bien faire de nouvelle expérience!





(hj: désolée, c'est court.. Mais j'ai eu un soucis un stress lors de poster ma réponse et.. voilà éè)

_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Jeu 1 Nov - 0:18


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ Ma tentative de drague avait lamentablement échoué et pire encore je m'enfonçais de plus en plus je cherchais pourtant un échappatoire mais à croire que cette fois ci il n'y en avait aucun. Ayant était célibataire depuis de nombreuse année je n'ai jamais appris les bases de séduction et aujourd'hui j'en payais le prix fort, qui lut cru, cette histoire était entrain de me déstabilisé, moi, espion international. Elle m'avait fait comprendre que cela ne la dérangerait pas au contraire mais j'avais un peu de mal à la cerner, elle me retournait mes questions en d'autre question, je dois dire qu'elle est très forte pour ça. Pourquoi la draguerais-je ? C'est vrai on se connait à peine, mais elle a quelque chose, ce petit plus qui fait que je pourrais la draguais mais comment lui faire comprendre. Je gardais un sourire malgré le fait que je ne sois pas très à l'aise : Non la vrai question c'est pourquoi je ne le ferais pas ? A moi de jouer à son petit jeu, je pouvais être aussi très fort. J'avais esquivé un instant la question sur mon travail pour me laisser le temps de réfléchir mais s'était sans compter la réponse plus que direct d'Automne, ma façon de draguer était similaire a celle d'un collégien ? Ça t'apprendra Conrad. La regardant avec un léger sourire je lâchais un : Outch. Oui ça faisait un peu mal d'entendre ça mais s'était la vérité et j'en étais conscient. Elle avait même raison sur toute la ligne, je manque de confiance en moi dans ces moments là mais que voulez vous on peut pas être bon dans tout les domaines. J'ajoutais : Me voilà remit à ma place. Je lui souris pour lui montrer que je ne le prenais pas mal au contraire, je voyais ça comme un conseil mais je n'allais certainement pas recommencer pendant quelques temps. Nous en étions venu à ma profession, je m'étais décris comme rattaché à la protection de témoins important, c'était effectivement une partie de mon travail mais infime comparé à mes autres missions. Je hochais la tête quand elle parla des US marshall : C'est un peu ça oui mais je suis dans le privé, j'ai souvent travaillé avec eux d'ailleurs. Je terminais de boire mon café, mon sourire s’effaça légèrement quand elle me demanda si ce n'était pas trop dur comme travail, je faisais certainement le travail le plus difficile au monde mais ça elle l'ignorait et le coté relationnel ? Il n'y en a tout simplement pas. Je relevais doucement mon regard vers elle : Hé bien on ne peut pas dire que j'ai beaucoup d'amis .. Quand à la famille c'est au même titre que les policier, militaire et autre carrière de ce genre, le travail prend beaucoup sur mon temps et je n'ai pas occasion de rencontré du monde. Heureusement parfois on a des voisins sympa. Je lui fis un sourire, je voulais parlé d'elle bien sur, je n'ai pas souvent croisé mes voisins de pallier et je ne dois pas être un voisin ennuyant sachant que je ne suis pas la très souvent. Il faut avoir le temps pour créer une relation. Le temps aujourd'hui j'en avais alors pourquoi ne pas en profiter ? Je lui demandais donc si elle aimait les motos, je connais beaucoup d'endroits très intéressant à aller visiter. Je souris à sa réponse avant de dire : Tu es libre cette après midi ? Peu être un peu rapide mais je n'avais pas vraiment le choix : Je suis en repos toute la journée et je dois t'avouer que je sais pas quoi faire, je voulais aller faire un tour en moto donc si ça t'intéresse. J’espérais qu'elle accepte, passer encore un peu de temps avec elle me ferait plaisir.




_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Jeu 1 Nov - 8:15


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ Je souris légèrement. Je crois qu'on a été à la même école en ce qui concerne ne pas répondre aux questions qui nous embarrassent. Je souris légèrement, hoche la tête. Je ne vais pas insister parce que.. Je crois que je n'obtiendrai aucune réponse à ce niveau-là et.. Tant mieux quelque part, ça suscite plus la curiosité et l'intérêt. Bref, c'est plus exaltant comme ça. Mais je souris en coin, malicieusement et fini par acquiescer un peu.

▬ Ok. Je crois que je ne vais pas insister.. Et je vois qu'on est sur la même longueur d'onde en ce qui concerne ne pas répondre à certaines questions.

Je ris légèrement. Je ne peux pas lui en vouloir, je fais la même parfois. Et ça a le don d'agacer mon rédacteur en chef. Et.. J'adore ça! C'est un véritable crétin en plus donc bon. Et .. Je grimace légèrement quand il me dit Aoutch et qu'il a été remis en place. Hm. Je devrai encore apprendre à ne pas dire toujours la vérité. Ça. pourrait me jouer des tours. Bon, ici, j'ai de la chance, il ne semble pas emprunt à vouloir me liquider.. Ou pas tout de suite du moins. Peut-être que c'est quelqu'un du genre rancunier qui prendra son temps pour me le faire payer? Honnêtement, j'espère bien que non. Il est trop mignon pour.. Olala! Je repars dans ce qu'il ne faut pas. Je préfère rester silencieuse et à l'écouter me parler de son métier. Une agence de protection des témoins privée? Je n'ai jamais entendu ça. Je plisse un peu les yeux. Bah... On ne peut pas être au courant de tout mais quand même... c'est bizarre. A moins que "protection des témoins" fasse plus joli que chasseur de prime? Là, il y a des agences privées. Ce n'est pratiquement que ça d'ailleurs. Je passe une main sur ma nuque avant de sourire à son compliment.

▬ Merci. Disons simplement que le voisin est sympa est un voisin curieux et qu'il en avait assez de dire bonjour à son voisin d'en face via une fenêtre.

Je hoche un peu la tête. C'est pas un mensonge. Disons que c'est une semi-vérité. Je lui souris légèrement et attrape un autre petit pain pour croquer dedans. Mais j'ai tout de même perçu un peu de mélancolie ou... de la tristesse dans son regard quand j'ai évoqué le sujet. Hm. Je lui souris légèrement.

▬ Hé bien.. Dis-toi que ça a changé.. Que... Ta super voisine peut devenir une amie..? Bon, par contre, pour le sucre ou ce genre de chose, je ne peux pas t'aider.. Généralement, je suis à court de tout. Je dois faire des courses.

Je grimace. Je déteste faire des courses mais faut bien manger, hein. Mais généralement, quand je fais mes courses, des grosses courses, c'est ce jour-là que mon ascenseur décide d'être en panne. Rien que d'y penser, ça me fait soupirer. Et.. Libre cette après-midi? Je le fixe un moment. J'ai un papier à remettre au chef mais... Je souris en coin. Qu'il aille se faire voir!

▬ Je travaille chez moi aujourd'hui. Et comme je n'ai pas vraiment dormi, j'ai bien avancé donc oui... Je suis libre cette après-midi. Et toute la journée aussi.

J'acquiesce à nouveau. Oh mince. Et s'il m'emmenait hors de la ville pour me dire à quel point il a été vexé, hm? Mais je ne sais pas pourquoi... J'ai envie de le suivre. Hm. Automne.. Tu te feras tuer sans même le comprendre!




_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Dim 4 Nov - 20:40


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ J'étais enfin parvenu à me tirer de cette situation embarrassante, ça n'avait pas été bien compliqué en fait j'avais repris la technique de Automne qui consister à retourner les questions et ça marché plutôt bien. Je me voyais mal lui avouer que je la draguais effectivement, on commençait à peine a se connaitre et tout à fait entre nous s'était déjà un miracle que je sois là entrain de lui parler. Dans le domaine qu'est la drague je suis un pur et simple débutant, je n'ai jamais vraiment eut de vie privée ma carrière professionnelle passant jusque là avant tout. Je commençais à changer de façon d'être, je ne gagnais rien à rester seul dans mon coin, je perdais beaucoup au contraire. Quoi qu'il en soit je lui fis un sourire quand elle disait ne pas insister d'avantage, et oui j'avais compris sa technique et l'avais retourner contre elle mais je fis beaucoup moins le fier quand elle qualifia ma drague de collégienne, ca me faisait plus rire qu'autre chose, je n'allais pas me vexer pour ça au contraire elle avait parfaitement raison et j'admirais sa franchise. Oubliant ce sujet nous en étions à parler des possibilité lié a la famille et à la vie privé concernant mon métier plus que prenant, j'avais descellé une réaction chez elle comme ci elle avait eut un doute sur l'existence d'un tel corps de métier. Elle devait y croire elle n'avait pas d'autre choix je n'avais tout simplement pas le droit de lui dire la vérité, je n'avais pas envie de me retrouver à nouveau plusieurs mois dans un camp d'entrainement intensif, j'ai beau aimer l'exercice me faire traiter comme un traitre ne me plaisait pas du tout. J'avais retrouvé ma notoriété et cette fois ci je comptais bien la garder, je n'aurais pas de troisième chance, au moins je savais que ma petite peste de soeur était loin de moi j'avais au moins cette sécurité à laquelle m'attacher. J’espérais pouvoir me faire des amis mais toute relation basé sur un mensonge n'est-elle pas voué à l’échec ? Nous le saurons bien assez tôt. Je me posais beaucoup trop de questions et chercher bien trop compliqué. Pour une fois j'avais eut de la chance concernant mes voisins, au départ j'avais pourtant vu ce vis à vis comme un véritable handicap mais j'avais vraiment changer d'avis avec le temps, je souris avant de lui répondre : Je suis content que tu sois venu me parler, vraiment. Je ne m'étais pas attardé sur le sujet de la famille, je n'étais proche d'aucun d'entre eux a part mon cousin que je considérais comme un frère, pour le reste je ne savais pas pour la plupart ou ils étaient ni même si ils étaient encore en vie et j'avoue n'avoir jamais chercher à savoir. Elle me répondis alors que je n'avais plus de soucis à me faire et qu'elle pouvait être mon amie, elle était même parvenu à me faire rire : C'est un autre point que nous avons en commun, mon frigo est toujours vide et comme je ne sais absolument pas cuisiner hé bien je commande ou j'achète tout fait. Ca s'était vrai, à part des pattes je ne sais absolument rien faire et encore j'ai tendance à les faire trop cuire. Le courant passant plutôt bien je lui avais proposer de venir faire un tour en moto avec moi un de ces jours puis en y réfléchissant bien je me souvenais que je n'avais rien d'autre à faire aujourd'hui et cela tomber plutôt bien vu qu'Automne était elle aussi libre. Je ne savais pas encore ou j'allais l'emmener mais il y a tellement d'endroit que certain aller bien me venir en tête, souriant je lui répondis : Alors je te proposes de passer au magasin nous acheter de quoi manger et ensuite on décolle ? J'attaquais un croissant tout en attendant sa réponse, je pensais à aller à Myrtle beach, c'était à 1h40 minutes de Wilmington mais cette plage en valait le détour.




_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Lun 5 Nov - 14:14


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ Le problème c'est que moi, je sais cuisiner. Je suis simplement trop flemmarde que pour le faire et à cette constatation, je grimace intérieurement. Non parce que jusqu'à présent, j'ai de la chance, je ne grossis pas vraiment. Mais arrivera un jour où je paierai toute cette flemmardise et je m'empâterai comme un bien heureux et là.. Je ne pourrai m'en prendre qu'à moi-même. Et en plus, je ne fais même pas de sport pour limiter la casse. A moins que courir parce qu'on est en retard soit du sport? Je devrai méditer sur la question plus tard. En attendant, je le regarde manger à nouveau et ça me fait plaisir. Certaines personnes sont gênées de manger devant d'autres qu'elles ne connaissent pas mais ça n'a pas l'air de son cas, fort heureusement d'ailleurs.

▬ En fait, je suis pire que toi. Je sais cuisiner. Et je pense même cuisiner pas trop mal mais.. C'est surtout par manque de temps et par manque de temps j'entends par envie et donc flemme, que je ne cuisine pas. Hm.. C'est horrible de le penser mais encore pire de l'avouer tout haut.

Je fais une petite moue boudeuse pour la peine. Je suis décidément loin d'être la femme parfaite que mes parents espèrent tant. Mais ça, ils ne sont pas obligés de savoir, hein. Et heureusement d'ailleurs sinon je crois qu'ils deviendraient fous! Non pas que je sois une dévergondée de la mort mais disons que.. Bah je ne suis plus -ou plus trop- la petite fille naïve et douce qu'ils ont élevé. Ils me manquent mais.. Acheter à manger et partir? Je le fixe un instant avant de regarder l'heure à ma montre.

▬ Oh heu.. Oui, pourquoi pas, oui. Mais avant.. J'aurais le droit de me changer? Non parce que j'ai une raison de jeter mon vieux t-shirt adoré mais me balader avec une tâche d'huile de moteur, ça le fait moyen quand même. Mais je te rassure, je ne vais pas mettre trois heure à me choisir un nouveau dessus et.. Par contre, je n'ai pas de casque et.. Je dois mettre une veste?

J'y connais rien, moi! Je sais juste que je dois avoir un casque et je n'en ai même pas un de vélo alors bon! Quant à la veste.. Bah y a certains motards qui roulent en t-shirt. Même si je trouve ça complètement dingue et inconscient, peut-être que c'est ce qu'il faut? J'en doute mais par acquis de conscience, je préfère de loin demander l'avis à un expert. Je lui souris légèrement. Mine de rien, j'ai hâte de le voir au pilote de son engin infernal. Y a rien de plus sexy qu'un homme en veste en cuir et en lunette noires et.. HM!! Arrête de partir dans tes délires Automne. Tu aurais vraiment du te lancer dans l'écriture de livre. Note que je le peux toujours. Avec un voisin pareil, mon livre serait qualifié d'érotico-avanturier-romantique avec une pointe d'espionnage peut-être.. Ou de mafieux.. Mon dieu.. A quoi tu penses là?! J'écarquille brièvement les yeux avant de le fixer à nouveau. Je devrais sincèrement arrêter le café, ça me fait tourner à du 100.000 mots minutes-là!




_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Sam 10 Nov - 1:30


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ La cuisine est moi ? On devait faire au moins dix, je n'ai jamais appris à cuisiner. Il faut dire que ce n'était pas dans mes priorités, durant mes mission je mange des plats préparé très rapidement comme ceux que l'on donne aux soldats, je n'ai pas pour habitude de manger des plats de luxe. Je me souviens que durant une mission ou je devais jouer le rôle d'un riche héritiers arrivé depuis peu au pays, je m'étais retrouvé à table face à un homard et j'ai eut un mal fou à savoir comment est-ce qu'on manger cette chose. Que voulez vous nous n'avons pas les même valeurs. Même encore aujourd'hui, quand je suis chez moi même pour un mois je ne passe pas mon temps aux fourneau. Je souris à sa remarque avant de rire légèrement : C'est compréhensif d'autant plus que faire à manger que pour sois ce n'est jamais très motivant, peut être que si tu le faisais pour quelqu'un ça serait plus motivant ? Un léger sourire aux lèvres, je l'imaginais déjà cuisinant pour moi.. Humm calmons nous. L'envie de faire de la moto m'avait prit dès la veille et c'était un autre moyen de faire connaissance, elle accepta d'ailleurs de venir avec moi et je souris à sa demande : Bien sur je dois aussi prendre une douche donc tu as le temps de te changer. Pour ce qui est du casque et de la veste ne t'en fais pas j'ai tout ce qu'il faut ici. Je n'avais pas de deuxième casque mais moi je n'en avais pas besoin, je ne tombe jamais je ne suis pas un conducteur mais un pilote et sans me venter un excellent pilote. Je terminais tranquillement mon petit déjeuner avant de regarder ma montre : Merci pour le petit déjeuner c'était très bon ! Je voudrais pas que tu penses que je te met à la rue mais l'heure tourne, on se laisse une heure et on se rejoins en bas ? Une fois d'accord je l'avais raccompagnée jusqu'à la porte avant de prendre la direction de la douche, j'y rester une quinzaine de minutes avant de sortir en serviette allant jusque dans le salon pour récupéré le linge propre que j'avais sortit et que j'étais censé remettre une fois remonté de la mécanique. Retournant dans ma chambre j'enfilais un jean ainsi qu'un tee shirt, dans un sac je mis quelques affaires pour la plage puis je fouillais dans mon placard pour trouver mon ancienne veste de cuir que j'avais garder en souvenir. L'heure ayant vite passer j'avais attrapé mes clés, mes papiers, la veste pour Automne et le casque, j'avais ma veste de cuir sur moi ainsi qu'une paire de lunette de soleil, pour conduire une moto c'était bien mieux. Je descendis de mon immeuble puis attendis à côté de ma moto.




_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Dim 11 Nov - 8:49


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ Une heure.. Une heure pour me préparer. Mais je dois vraiment me préparer? Mais je ne sais même pas où on va. Hm.. Je fixe ma penderie en me pinçant les lèvres. Qu'est-ce que je dois mettre? Je soupire légèrement et.. bah.. Je retire mon t-shirt taché et.. je le mets à laver et non pas à jeter. Je peux pas.. J'attrape autre chose, je change mon pantalon de jogging pour enfiler un simple jeans, mes converses brunes et un t-shirt à mange trois-quart blanc. Ça fera l'affaire. Maintenant... les cheveux. Attachés ou pas? Je grimace. Pas pratique une queue de cheval avec le casque.. Oh.. Une tresse. Parfait. Je me tresse rapidement les cheveux avant de m'arrêter et de me fixer dans le miroir. Je soupire et.. Non, ça ne va pas! C'est.. On voit mon soutif en dessous. Je grimace et retourne dans ma chambre pour me changer. Ou enfin..Si. Entièrement. Je soupire. Qu'est-ce que je suis censée mettre pour faire de la moto, hein? J'hoche la tête et attrape un bikini que j'enfile, je remets mon jeans, mes converses et mon t-shirt. Je regarde l'heure et.. Oh bah ça va. Je suis dans les temps. Enfin, le temps de prendre mes clés, mon téléphone, mon petit appareil photo -on sait jamais hein!- et sors de chez moi. Je descends les escaliers avant de sourire en le voyant déjà en bas. Je regarde ma montre.

▬ Est-ce que je suis en retard ou c'est toi qui a une avance sur l'heure?

Je ris légèrement et le fixe. Hm.. Pas mal du tout dis donc. Je souris un peu avant de glisser mes mains dans les poches arrières de mon pantalon. Je pense la tête sur le côté.

▬ Alors...? Où est-ce que tu me kidnappes pour la journée?

Je souris en coin. Hm.. J'espère seulement qu'on ne va pas se planter, hein. Je passe une main sur ma nuque avant de marcher vers la moto et de l'observer un moment. Je n'y connais strictement rien mais je reconnais qu'elle a de la gueule.. Un peu comme son propriétaire. Quoi?! Oh mon dieu! Voilà que je compare mon voisin sexy à une moto! Quelle honte. Et heureusement que je ne pense pas tout haut sinon il me prendrait pour une folle. Je passe une main sur mon visage avant de me tourner vers lui.

▬ Pas mal.. Elle est pas mal. Alors.. Tu ne vas pas nous tuer, hein?

Je souris un peu.




_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Lun 12 Nov - 0:19


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ Cela faisait quelques mois que je n'avais pas pris le temps d'aller à la plage, cependant je ne compter pas aller me baigné je n'avais même pas de quoi aller à la piscine d'ailleurs. Il faut dire que je n'ai pas souvent pour mission d'aller espionner dans la piscine municipale ! Quoi qu'il en soit j'avais prévu, au pire, de rester en jean torse nu, nous verrons bien quel temps il fait la bas mais malgré la période le soleil donnait plutôt bien encore. Chose importante je gardais toujours une arme sur moi et ma moto était plutôt bien équipé pour ça, mais impossible de le voir pour une personne normale et heureusement. L'heure était vite passé et j'attendais à côté de ma moto avec de quoi équipé Automne, quand celle ci s'avança en demandant si elle était en retard ou si c'est moi qui était en avance je lui souris en disant : C'est moi qui suis toujours un peu en avance. Ça fait aussi partie de ma formation d'agent, la ponctualité est une règle d'or je ne peux pas me permettre de prendre du retard lorsque je travail, parfois quelques secondes font la différence. Elle me parla ensuite de kidnapping voulant avoir ou j'allais nous emmener, rigolant je lui répondis : Si je te le dis c'est plus du kidnapping, tu le sauras une fois sur place. Je la laissais observé ma moto, c'était une pure merveille mais pour quelqu'un qui ne s'y connais pas cela reste une moto de sport habituelle, elle avait déjà plusieurs années mais ronronné encore comme un chaton, il faut dire que j'en prend grand soin étant donner qu'elle me sers pour le travail. J'ai déjà changer une bonne vingtaine de fois sa couleur et dernièrement j'ai opté pour un rouge sport. Automne me demanda de lui affirmé que je n'allais pas nous tuer en route, je lui souris posant le casque sur le siège de la moto je lui tenais la veste pour qu'elle l'enfile, je lui répondis à ce moment la : Je suis un très bon pilote et je roule en moto depuis plusieurs années, tu as un casques et si tu te colles bien à moi et que tu suis mes mouvements tout va bien se passer okay ? Je lui tendis ensuite le casque, la laissant l'enfiler, je montais sur ma moto et démarra. Une fois que Automne fut installer je me mit en route prenant la grande route, j'allais rouler un peu vite tout de même mais elle n'avait aucun soucis à se faire. Après un petit bout de route je m'arrêtais à une station service, nous devions nous acheter de quoi manger tout de même ! Laissant ma moto à vue j'entrais en compagnie d'Automne, commençant à regarder les rayons je lui demandais : Tu as envie de quelque chose en particuliers ? Personnellement je me contenterais bien d'un sandwich au poulet avec quelques chips, un repas diététique quoi .. J'attrapais déjà une bouteille de limonade, ainsi qu'un paquet de gâteau au chocolat.



_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Lun 12 Nov - 8:40


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ Se coller à lui, suivre ses mouvements? C'est presque sexuel tout ça. Mais je me garde bien de le lui dire, je me contente juste d'acquiescer et d'enfiler la veste puis le casque qu'il me tend. Je dois avoir une touche comme ça.. En plus, la veste est légèrement trop grande pour moi. Bah c'est rien. Je la ferme et attache correctement le casque. J'ai bien fait de faire une tresse plutôt qu'une queue de cheval! Je le regarde grimper sur l'engin et le faire démarrer avant de sourire légèrement. Ok. C'est parti. Je grimpe à mon tour dessus et passe mes bras autour de lui. Je devrais avoir une petite pointe de peur quelque part mais à la place, je me sens toute excitée. Comme avant qu'une montagne russe ne démarre. Ce n'est pas de la peur mais de l'excitation. Les papillons dans le ventre et tout... J'adore. Et je ne peux pas m'empêcher de sourire comme une bêtasse que je suis en ce moment. Quand il démarre, je resserre un peu plus mon étreinte autour de lui et profite du paysage qui défile. C'est juste génial. J'aurais du en faire plus tôt! Pourquoi j'en ai jamais fait avant? Ah oui.. Parce qu'avant, je ne connaissais personne qui avait une moto. On s'arrête et .. Ah ! Le déjeuner! Je descends de la moto et retire le casque pour marcher et le suivre vers l'intérieur de la station service. Qu'est-ce que je veux? J'en sais rien. Je regarde autour de moi.

▬ On peut faire tout simple. Sandwich, crasse, boisson.. Le truc normal quoi!

Je lui souris, hausse un peu les épaules avant d'attraper une bouteille d'eau. N'étant pas très fan de soda, c'est tout ce que je bois en dehors du thé et du café. J'attrape un paquet de bonbon -parce que ça vient toujours à point nommé!-, un sandwich et.. Oh! Pringles! Nickel. Je me retourne vers lui en souriant. Oui bon, ok.. Ça doit faire beaucoup pour une seule et même personne mais.. Enfin... Pourquoi il me regarde comme ça? J'hausse un sourcil avant de sourire un peu.

▬ Quoi? Tu n'as jamais vu de fille manger comme Shrek?

Je ris légèrement et mets mes provisions dans le casque pour aller jusqu'à la caisse. C'est plus facile comme ça et moins encombrant. Mais j'entends bien qu'il ne me suit pas alors je m'arrête et me retourne vers lui. Je l'observe un moment en souriant. D'accord, il doit se dire qu'il est tombée avec une maboule. Mais en même temps, un mafieux et une cinglée, ça peut être sympa non? Je penche légèrement la tête sur le côté.

▬ Je pense avoir compris une chose... Tu fais semblant de ne pas savoir draguer et puis tu sors ta grosse moto.. C'est un attrape fille. Perso.. J'adore!

Je me devais de le dire. J'adore la moto! Bon, vu la hauteur de la selle et ma petite taille, il y a peu de risques que je puisse un jour en conduire une.. Sauf une pour enfant, une électrique que l'on offre aux enfants à Noël! Je me vois déjà, vouloir rivaliser avec cette belle moto rouge sur la mienne, rose, Hello Kitty. Minable.. Mais tordant. D'ailleurs, je me retiens de rire et reprends ma marche vers la caisse où j'y paie ma nourriture et où je l'attends.





_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Mer 14 Nov - 1:23


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ Faire de la moto me procure toujours une dose d'adrénaline même si je pilote depuis des années. Oui a mon niveau on dit piloter plus conduire, en mission de dépasse largement les vitesse autorisé et il m'est même arrivé de devoir faire des courses illégale pour une mission, mission que j'avais particulièrement apprécié et j'en gardais un très bon souvenir. Le paysage défilé sous mes yeux, j'étais concentré sur la route, prudent, attentif je fais toujours très attention aux autres conducteurs qui eux ne le sont pas toujours ! Automne avait bien compris le comportement qu'elle devait avoir et elle ne perturber pas ma conduite, accroché à moi je ne la sentais cependant pas crispé mais plutôt détendu, c'était une bonne chose. Nous nous étions arrêter à une station service pour nous prendre de quoi manger, je n'avais pas d'envie particulière j'étais d'accord avec elle pour le fait de faire simple : Ça me va ! Souriant je me retournais vers les rayons, au niveau des sandwich je regardais le choix qui s'offrait à moi, trouvant un sandwich au poulet je l'attrapais, un paquet de chips salé et je me retournais vers Automne, voyant tout ce qu'elle avait dans les mains je me mis à sourire la regardant. Je ris ensuite avant de répondre : A vrai dire non mais ça prouve que tu as de l'appétit, j'ai rien contre les filles qui mange bien je te rassure. Un sourire aux lèvres je la regardais s'éloigné, à sa silhouette je l'aurais bien vu manger des salades tout les jours comme toute ces filles qui veulent garder leur lignes intact. Je relève les yeux quand elle se remet à me parler, flatté d'un côté je n'avais pourtant pas fait ça pour la dragué, ce servir d'objet comme une moto pour la drague je ne comprend pas trop le concept cependant ça relever mon niveau de dragueur de collège alors je lui fis bien rappeler : Oh alors je suis plus un dragueur de collège mais universitaire, je m'améliore vite apparemment. Je la rejoignis à la caisse payant avant de sortir bien évidemment nous avions vitre repris la route une fois les courses chargeaient à l'arrière. Le reste du trajet fut un peu plus long mais nous arrivions finalement à destination, me garant tranquillement au milieu de plusieurs motos je laissais Automne descendre avant d'en faire de même. Attrapant ensuite toute nos affaire je me tournais vers la plage avant de me tourner vers Automne : Bienvenue à Myrtle Beach, j'espère que le cadre te plais, on est chanceux il fait super bon aujourd'hui ! Je lui fis un sourire et descendis en contre bas sur la plage en elle même, il n'y avait pas autant de monde que d'habitude et pour cause les jeunes étaient encore en cours à cette heure ci, nous étions donc doublement chanceux ! Trouvant un endroit sympa je posais nos affaires regardant l'océan. Je ne prenais pas assez le temps de l'observer, ni de m'arrêter sur les choses simple de la vie, je m'assis alors dans le sable et retira mon tee shirt, le soleil donner assez pour bien le sentir sur ma peau. Une fois que Automne fut installé à son tour je me tournais vers elle une question me brûlait les lèvres : Dis moi tu te laisses souvent kidnappé par tes voisins ? Ou j'ai la chance d'être le premier ? Je souris plaçant mes lunettes de soleil posait sur mes yeux un peu plus haut dans mes cheveux, je finis par m'allonger sur le ventre profitant de la chaleur du soleil.



_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Mer 14 Nov - 9:21


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ C'est vrai, il apprend vite. Ou alors c'est moi qui n'ai strictement rien compris à son mode de fonctionnement. Ce qui est fort possible aussi. Quoiqu'il en soit, en route, je me laisse aller, tout en me tenant quand même fermement, à observer le paysage. Je suis déjà passée par ici en voiture mais ça n'a rien avoir avec ce que je vois maintenant. Le paysage est à la fois le même et complètement différent. C'est difficile à dire mais.. Enfin.. C'est une autre dimension et je souris.. Simplement -voire bêtement. Une fois que nous sommes arrivés, je descends de la moto et retire le casque. Je le laisse descendre tout en appréciant la vue. Si j'étais déjà passée sur le route, je ne m'étais encore jamais vraiment arrêtée ici. Je souris légèrement. Ça me fait un peu penser aux plages du côté de Côte d’Ivoire. La mer en plus calme ici. Une fois prêt, je descends avec lui sur la plage et m'assoit près de lui. J'ai toujours aimé la mer. Le mythe de l'Atlantide, le triangle des Bermudes, tout ça.. Je trouve ça fascinant et.. Je tourne la tête vers lui quand je le vois retirer son haut. Je reste un moment silencieuse. Hé bien hé bien.. C'est.. Hm.. Je souris légèrement et retire la veste pour la poser près de moi, sur le casque. Je ferme un instant les yeux pour apprécier les rayons du soleil qui me réchauffent. C'est vrai, pour la saison, il fait encore très bon. Je rouvre les yeux et ris un peu à sa remarque.

▬ A vrai dire, tu es le premier qui le fait. J'aime tester des nouvelles choses et voilà. Non plus sérieusement, tu es bien le premier qui me kidnappe. Je ne sais pas si c'est de la chance mais je suis là.

Je souris légèrement. Je finis par retirer mes converses et les mettre plus loin. Je soupire d'aise. On est bien ici. Je devrais y revenir tiens! J'hésite un moment mais puisqu'il l'a fait avant moi, je retire mon t-shirt à longue manche pour être en dessus de bikini couleur chocolat avec une pointe d'azur sur les côtés et dévoilant ainsi mon tatouage sur le bas de ma nuque. Mais à l'inverse de lui, je me couche sur le dos et regarde un moment le ciel avant de tourner la tête vers mon voisin de plus en plus sexy.

▬ Et toi, ça t'arrive souvent de kidnapper tes voisines et de les emmener sur un petit coin de paradis?

Je souris en coin. Au moins, comme ça, il sait que le cadre me plait. Je ferme un œil. Par contre, je n'ai pas pensé à prendre mes lunettes de soleil. Tant pis! Je me ferai violence avec le soleil.




_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Lun 19 Nov - 20:15


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ Je gagnais apparemment des points, j'étais loin d'être douer pour la drague n'ayant jamais pratiqué et peu être que je ne m'en rendais pas compte mais pour moi c'était vraiment un ballade je n'avais pas pour habitude de sortir ma moto pour impressionné les filles. Cela voudrait dire qu'elle n'est intéressé que par ça et je ne vois vraiment pas l’intérêt. Quoi qu'il en soit j’appréciais la compagnie de Automne, elle était simple et surtout elle restait elle même, qui avouerais manger comme un ogre ? Et puis elle avait l'air de ne pas se laisser faire, qualité essentielle chez une femmes je trouve. Nous avions vite repris la route, il était rare pour moi d'aller sur la plage pour ne rien faire, je suis quelqu'un qui aime bouger et mettre son temps à profit au lieu de rester inactif mais je devais bien admettre que j'avais besoin d'un peu de repos. Le temps était avec nous et c'était agréable je ne me serais pas vu venir si il pleuvait, cela n'aurait servis à rien ! Allongé sur le sable j'appréciais la chaleur du soleil sur ma peau. J'étais curieux de savoir si elle se laisser souvent emmener comme ça par des hommes sans aucune peur, cette confiance pourrait se retourner un jour contre elle heureusement avec moi elle n'avait aucune crainte à avoir. Je souris à sa réponse : Il y a essayer de nouvelles chose et être imprudente, imagine j'aurais été un membre de la mafia russe, tu serais déjà découper en rondelle. Je ris, je voulais qu'elle comprenne que ce n'était pas très prudent tout ça. Cependant elle était assez grande pour faire ce qu'elle veut, une fois de plus mon côté protecteur reprenait le dessus, je me souciais plus des autres que de moi. Automne retira son tee shirt, j'aimerais dire que j'e n'en ai pas profiter mais se serait un mensonge .. Mon regard s'était balader sur elle quelques secondes avant de retomber dans le sien, un sourire se dessina sur mes lèvres, elle avait l'air de croire que j'étais un tombeur alors que j'étais tout l'inverse : Non pas vraiment non, je ne suis pas du genre à m'intégré très facilement tu es la seule à qui j'ai parlé. Enfin tu es la seule à être venu me voir en même temps. Je souris me plaçant sur le côté appuyer sur mon coude, je regardais un moment l'océan avant de reposer mon regard sur Automne, j'avais aperçu son tatouage quelques minutes auparavant et je me demandais bien qu'elle signification il avait, beaucoup font des tatouage sans signification juste parce que c'est joli et pour d'autre cela veut dire quelque chose. Ne voulant pas l'embêter sur ce sujet je passais ma main dans mes cheveux avant de reprendre : Pourquoi avoir choisis Wilmington ? Je veux dire tu as beaucoup voyager et il y a énormément de paysage qui sont plus appréciable, tu aurais pu vivre à Tahiti, au brésil, en Australie. J'étais curieux d'en savoir plus sur elle, c'était intéressant de pouvoir parler avec une personne qui a longtemps voyager comme moi je l'avais fait et comme je le faisais toujours d'ailleurs.



_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Automne L. Jones


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 21/08/2012
✎ Messages : 349
✎ Avatar : Lyndsy Fonseca


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Mer 21 Nov - 11:01


Au delà de la fenêtre





Je ne sais pas qui tu es, ce que tu es, ce que tu fais. Mais je sais que tu caches quelque chose et je sais que... J'ai envie de savoir. ▬ S'il avait été de la mafia? Honnêtement, je n'ose pas lui dire que je statue encore sur son véritable emploi. Mais je dois avouer que je pense un peu moins qu'il est un psychopathe extrêmement dangereux. Juste peut-être pas très net.. Ce qui, dans un sens, n'est peut-être pas mieux. Alors.. Allez savoir si c'est moi ou mon esprit complètement dingue mais le fait qu'il parle de mafia me donne l'impression que ce n'est pas une coïncidences et que, au contraire, il y a un peu de vécu dans ses paroles. Heureusement qu'il ne lit pas dans mes pensées.. Il serait mort de rire, ou complètement effrayé de voir à quel point je peux aller loin dans mes divagations. Je le souris et je souris un peu.

▬ Je sais pas.. Mais je pense que si ça avait été le cas, tu aurais eu tout le loisir de le faire quand nous étions chez toi...

C'est vrai non? On est jamais mieux que chez soi et.. Il aurait pu trouver n'importe quoi pour le faire mais il ne l'a pas fait. Note que dans le film " Le Silence des Agneaux ", le tueur appelé "Billy" enlevé, séquestrait puis seulement tuait les femmes. C'est peut-être sa tactique. C'est à la fois flippant et excitant. Je suis pathétique et je dois absolument me faire psychanalyser parce que ma non-crainte du danger, c'est pas normal tout de même! Je noterai ça sur un post-it en rentrant : trouver un psy pour une petite thérapie à ce niveau. En attendant, je le regarde et je souris quand il parle. Bah en même temps avec ses horaires un peu spéciaux, il ne peut espérer faire énormément de rencontre. Mais là aussi, je me garde bien de le lui dire. Je l'ai déjà démoli pour la drague, je ne vais l'achever, hein! Et.. Pourquoi Wilmington? Je tourne la tête pour regarder un moment la mer tout en restant un moment silencieuse.

▬ J'irai sans doute dans tous ces pays.. Mais.. Hm.. On est venu ici, à mes 17 ans pour que mon père puisse se ravitailler en médicaments et autres et on était resté loger chez ma tante. Et j'ai décidé de rester ici pour étudier. Elle voulait bien que je reste vivre avec elle et son fils. Je me suis inscrite à l'université et durant ma première année, elle est décédée. Je suis restée un moment avec cousin dans sa maison puis il a décidé de la vendre. J'ai reçu une partie de cet argent pour pouvoir me prendre un appart et lui le sien. Puis il a quitté la ville à son tour mais je suis restée pour finir mes études. Et puis j'ai trouvé du travail et.. voilà. Je suis bien ici même si parfois j'ai envie de bouger.. Et toi? Pourquoi Wilmington?

Je souris légèrement, je me redresse pour attraper mon paquet de chips. Quoi? Même si on a déjeuné il n'y a pas longtemps, j'ai déjà faim. C'est ça aussi l'inconvénient du boulot: on mange n'importe quoi, n'importe quand. Mais bon, je suis partisane du "manger quand on a faim" alors je ne me prive pas. J'ouvre le paquet, en prends avant de le lui présenter.

▬ Tu en veux?





_________________

Everything about you is so easy to love.
Diamon & Automne
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Diamon S. Conrad


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 10/10/2012
✎ Messages : 295
✎ Avatar : Jeremy Renner


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre Dim 25 Nov - 2:25


Au delà d'une fenêtre





Je ne sais rien de toi et pourtant j'aimerais en savoir plus, je ne m'attache pas et pourtant tu me donne envie de m'attache ▬ J'ai toujours trouver que la plage et la montagne sont les deux endroit ou l'on respire le mieux, je prenais en ce sens un grand bol d'air frais qui me faisait beaucoup de bien. Faire une pause dans le travail me serait également bénéfique, je n'en avais pas pris depuis des semaines et ne parlons même pas de vacances je ne me rappel pas en avoir pris ces deux dernières années. Le fait même de discuter avec Automne était positif pour moi qui ne parlait d'habitude qu'avec des collègues de travail et donc de boulot, je lui avais fait remarquer que ce n'était pas très prudent de ce faire emmener par n'importe qui d'autant plus que j'aurais pu être un dangereux meurtrier, ce n'était bien évidemment pas le cas, je ne lui aurais pas fait de mal mais je voulais la taquiner un peu : Qui sait je suis peu être un malade qui aime en savoir plus sur ses victimes avant de les découper et de les jeter comme nourritures aux poissons ? Je ris doucement, je ne considérais pas avoir l'apparence d'un tueur en série même si de part mon travail j'avais ôter la vie à plusieurs personnes mais c'était dans un tout autre contexte qui avait été celui de tuer ou d'être tuer. Je ne voulais pas non plus l'effrayer alors j'ajoutais : Je te rassure je suis inoffensif. Je lui avais souris avant de prendre une poignée de sable dans ma main le laissant filer entre mes doigts. Je continuais de l'observer la laissant prendre son temps pour répondre à ma question, j'étais cependant surpris de la savoir sans famille ici, je ne suis donc pas le seul solitaire de la ville. Elle me retourna la question réfléchissant un instant je lui répondis : J'ai été muter ici de par mon travail, je suis originaire de New York ou j'ai un peu de famille encore. Je dois t'avouer que quand je suis arriver ici je pensais arriver dans un coin totalement perdu, c'est très différent de New York mais au final j'ai vraiment apprécier le calme de la ville alors j'ai décidé d'y rester. Je suis pas à l'abris d'une mutation, je vais là ou on a besoin de moi mais j'espère restait ici encore un moment, je me sens bien ici. Chose qui n'avait pas toujours été le cas là ou j'avais été muté, l'Irak avait été beaucoup moins accueillante, la Géorgie également, mais a côté de cela il y avait eux des endroits qui m'avait été douloureux de quitter comme la nouvelle Zélande et le Canada. Je ne comptais plus le nombreux de déménagement heureusement il n'y en a aucun en perspective pour l'instant. Apparemment Automne avait déjà faim ce qui n'était pas mon cas, je ne manger jamais beaucoup et le petit déjeuner de ce matin m'aurait suffit à tenir le reste de la journée, cependant, pour paraître plus normal j'acceptais l'invitation à manger plongeant ma main dans son paquet de chips : Merci. je portais les quelques chips attrapé à ma bouche avant de m'allonger sur le dos, ma peau avait déjà commencé à prendre des couleurs, j'ai ce qu'on appelle une peau sensible et je suis censé mettre de la crème mais ce n'est pas le soleil qui viendra à bout de moi ! Je passais ma main sur mes abdos pour retiré les grains de sable qui s'y était invité, le soleil sur mon jean foncé me donner chaud. J'attrapais à boire me redressant en position assise : Alors dis moi qu'est ce qu'une jeune femme comme toi attend de la vie ? Tu as des projets professionnel ? Il y a des jours ou je devrais arrêter de discuter comme ci j'étais à un interrogatoire.



_________________
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


Tu veux en savoir plus ?


MessageSujet: Re: AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre

Revenir en haut Aller en bas

AUTOMNE • Au delà d'une fenêtre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Life :: Archive RP-