AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tu ne m'échapperas pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Invité


Tu veux en savoir plus ?

Invité

MessageSujet: Tu ne m'échapperas pas... Mar 14 Aoû - 20:32



Aaron T. Evans & Channel S. Hannigan
© Never-Utopia


Il était exactement seize heures et trois minutes, ce qui signifiait que le dernier cours de la journée de Channel venait de se terminer. Pour la première fois de sa vie, elle n’avait pas passé l’entièreté du cours, qui, il fallait le préciser, était un cours de mathématiques, à regarder sa montre, attendant avec impatience que le professeur se taise et leur annonce qu’il était l’heure de se quitter.

Channel était aujourd’hui en deuxième année, filière commerciale, ici à l’université de San Francisco. Au début de l’année, elle se rappelait avoir affiché une mine déconfite quand elle avait appris que des cours de mathématiques étaient prévu cette année. La jeune femme n’avait jamais apprécié cette matière, même si elle s’en était à chaque fois plutôt bien sortie. Elle avait cependant très vite changé d’avis lors du premier cours, lorsqu’elle avait enfin vu l’homme qui allait être son professeur, une année entière. Grand, cheveux châtains, la trentaine. Une démarche assurée, un air confiant mais surtout un charme fou. Cette année, les mathématiques allaient certainement avoir un aspect un peu plus intéressant qu’habituellement. Jour après jour, Channel prenait un malin plaisir à observer le professeur Evans. Plus les heures de cours passaient, et plus la jeune femme se sentait attirée par Aaron (car oui, elle s’était même renseignée sur lui jusqu’à avoir son prénom), tentant tant bien que mal une approche.

Pourtant jusqu’à aujourd’hui, elle n’avait jamais obtenu gain de cause. Channel le soupçonnait d’avoir enfin vu clair dans son jeu et d’avoir compris qu’elle tentait de le séduire. Il faut dire que la jeune femme ne faisait pas dans la demi-mesure et avait tendance à ne pas y aller avec le dos de la cuillère. Elle tendait des rapprochements avec Aaron, mais essayait de le faire de la manière la plus subtile qu’il soit. Cependant, elle savait très bien qu’à force, n’importe qu’elle homme censé aurait compris son petit manège. Pourtant, elle avait mené sa petite enquête.

Elle l’avait tout d’abord observé. Pas d’alliance au doigt, ni de marque d’ailleurs, signe qu’il aurait pu l’enlever. Rien de tout cela. Elle avait par la suite apprit que le jeune Evans était bel et bien célibataire et n’avait d’ailleurs même jamais été marié. Il n’y avait donc aucune raison qu’il ne lui cède pas. Bien évidemment, il y avait non seulement la barrière de l’âge, mais aussi celle de la profession. Après tout, il était tout de même son professeur. Mais cela, Channel n’en avait que faire. Elle avait décidé qu’elle parviendrait à faire succomber Aaron, et personne ne pourrait l’en dissuader.

Rangeant ses affaires lentement, Channel attendait patiemment que la salle se vide. Elle avait dit à ses amis de ne pas l’attendre, ayant quelques questions à poser au professeur sur le cours. Alors qu’il ne restait plus que quelques élèves, Channel descendit les marches et se dirigea vers le bureau d’Aaron, occupé également à ranger ses affaires.

« Monsieur Evans ? » fit-elle, attendant qu’il se tourne vers elle. Elle lui adressa un petit sourire puis continua :

« J’ai quelques petites questions à vous poser. »



Revenir en haut Aller en bas

avatar


Aaron T. Evans


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 22/07/2012
✎ Messages : 551
✎ Avatar : Simon Baker

Prend la vie comme elle vient et fait en ce que toi tu veux qu'elle soit

MessageSujet: Re: Tu ne m'échapperas pas... Mar 14 Aoû - 21:27







Il se pourrait bien que je sois a cours d'excuses ..


L'enseignement. Une branche difficile, un tas d'ennuis et pourtant une réelle vocation. Parmi tout les métiers du monde c'est celui-ci que j'ai choisis, d'un côté pour l'aspect des sciences les mathématiques étant un reel plaisir pour ma personne et d'un autre côté la transmission et le partage qu'il y a entre mes élèves et moi-même. Je ne suis pas dupe les mathématiques sont rarement la passion des étudiants qui entre dans ma sale de classe cependant, je me surprend a en observer quelques un à prendre des notes, réflechir, se poser les bonnes questions et c'est a ce moment là que je me sens reellement utile. Le but dans la vie n'est-il pas de ce trouver un but en lui même ? Nous nous devons de trouver la place qui nous correspond et je pense avoir trouver la mienne. Non en fait j'en suis certain a 94,5 %. Etant dévouer a ma profession je tentais d'expliquer a mes auditeurs les lois complexes qui reliés les mathématiques au reste de l'univers, il va s'en dire que cela relève également de la croyance que chacun d'entre nous peu avoir dans la science elle même et ce sujet avait bien entendu soulever un débat fort intéressant. Je tenter de prouve par a+b que chacun de nos choix n'étaient pas du au hasard mais que comme tout problèmes plusieurs possibilité s'offraient a nous. Mon cours en relever presque plus de la philosophie que de la science en elle même à vrai, cependant avoir l'opinion des élèves me tenait à coeur. Malheureusement l'heure passa bien trop vite et il était déjà temps pour moi de leur dire au revoir, avant de retourner à mon bureau mon regard c'était arrêter quelques secondes sur cette jeune femme. A peine eut-elle relevé son regard vers moi que je détournais le mien, il m'était difficile d'admettre une certaine admiration devant elle, a vrai dire tout nous opposer et mon sens très développer de la fuite me permet d'écourter nos conversations pour ne pas tomber dans le piège. M'occupant du rangement de mes affaires j'écoutais la salle se vider peu à peu, le calme laissa place au vacarme jusqu'à ce qu'une voix féminine ne résonne dans ma direction, je l'aurais bien sur reconnu entre toute. Je relevais la tête vers la jeune femme dont je vous ai parler un peu plus tôt, ses yeux magnifique retinrent un court instant mon attention avant de lui répondre le plus simplement du monde :

_ Je suis ravis de l’intérêt que vous portez au cours d'aujourd'hui Mlle Hannigan. Si vos questions concernent le débat de tout a l'heure n'ayez craintes nous y reviendrons demain matin ce qui vous laisse tout le temps de trouver des réponses a vos questions. D'après ce qu'on dit la nuit porte conseil et nous aide a résoudre les plus grand mystère de l'humanité.

Un sourire et je détournais mon regard pour ramasser le reste de mes affaires cependant, je pouvais toujours sentir le regard de Channel sur moi, chose qui me mettait dans un état de gêne. Je me tournais vers le tableau l’effaçant avec efficacité puis me retournant j'attrapais ma veste et ma sacoche contenant mes cours. J'avais dans l'idée de m'enfuir le plus rapidement possible de cette pièce, la présence de Channel ne me déplaisait pas mais je n'avais pas pour habitude de laisser une femme m'approcher, je trouvais alors un prétexte :

_ Si vous voulez bien m'excusez je suis attendu ailleurs, passait une bonne soirée Mlle Hannigan ..
(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Invité


Tu veux en savoir plus ?

Invité

MessageSujet: Re: Tu ne m'échapperas pas... Mer 15 Aoû - 17:17

Channel ne détacha pas son regard de son professeur, s’attendant bien évidemment à ce qu’il lui fournisse un beau prétexte pour mettre fin à leur petit entretien. Cela dit, c’était la première fois qu’elle se retrouvait totalement seule avec lui, avec personne aux alentours capables de les entendre. En effet, les seules fois où Channel était parvenue à adresser quelques mots à son professeur étaient soit dans les couloirs, soit en présence d’autres élèves. Elle avait donc dû se montrer discrète, chose plutôt difficile quand on connaissait le caractère fonceur de Channel. Elle n’aimait pas quand elle ne parvenait pas à avoir ce qu’elle désirait. Or, elle devait bien admettre que ce cher Aaron lui donnait beaucoup de fil à retordre depuis ces dernières semaines. Elle se devait donc à cet instant, de saisir cette opportunité, et était bien décidée à ne pas lâcher l’affaire, quelque que soit l’envie d’Aaron de prendre ses jambes à son coup pour s’enfuir loin d’elle.

Elle continua donc à le regarder dans les yeux, écoutant à peine sa réponse, qu’elle aurait pu deviner avant même de lui poser la question. Sans se démonter et bien décidée à ne pas le laisser partir aussi facilement maintenant qu’elle l’avait sous la main, elle s’approcha un peu plus de lui, tandis qu’il était de nouveau occupé à ranger le reste de ses affaires.

« A vrai dire, mes questions ne portent pas tout à fait sur votre exposé d’aujourd’hui, bien qu’il fut très intéressant, je dois l’admettre ».

Channel n’avait pas du tout prévu comment elle allait parvenir à ses fins. Elle avait tellement l’habitude de le voir partir précipitamment en la laissant en plan que le simple fait d’être parvenue à l’aborder était déjà un grand pas. Après, elle s’était dit qu’elle improviserait. Cela dit, encore une fois, son charmant professeur ne lui facilitait bien évidemment pas la tâche. Ce qu’elle désirait, c’était un prétexte pour parvenir à le voir à l’extérieur de l’enceinte de l’école. Sans la peur constante de se faire attraper, peut-être parviendrai-t-elle enfin à son objectif ? Toujours était-il qu’elle devait maintenant trouver quelque chose à lui dire.

Alors qu’il s’apprêtait à partir, Channel fit un petit pas sur le côté de sorte à se retrouver pile devant lui. Bon elle passait un peu pour obsédée ne voulant pas laisser sa proie s’échapper, mais au moins, elle s’était assurée de ne pas le laisser s’échapper facilement. Elle reposa une nouvelle fois son regard sur lui, puis continua :

« En réalité, j’aimerais réquisitionner votre aide afin de mener à bien un projet qui me tiens particulièrement à cœur. C’est un projet qui vise à fournir une première expérience professionnelle aux étudiants. C’est un peu comme si nous étions chargés de monter notre propre entreprise, vous voyez ? »

Elle s’arrêta quelques instants afin de guetter sa réaction. Tout ce qu’elle venait de dire était directement sorti de son esprit et elle espérait que cela pouvait paraitre réel. Elle reprit ensuite :

« Je sais que vous ne devez pas avoir beaucoup de temps à m’accorder, mais je peux vous assurer que ce genre de projet aura de très bonnes retombées sur votre travail. Et puis, je vous garantis que le jeu en vaut la chandelle. »

Elle lui adressa un petit sourire, lui indiquant que cette dernière phrase pouvait cacher quelques sous-entendus puis ajouta :

« Nous avons vraiment besoin de vos qualifications et de votre aide. Vous êtes un peu… notre dernière chance et seule votre participation nous permettra de pouvoir nous présenter. Ce serait un peu bête que tous nos efforts et notre motivation soient réduit à néant, vous ne pensez pas ? »



Revenir en haut Aller en bas

avatar


Aaron T. Evans


Tu veux en savoir plus ?
✎ Date d'inscription : 22/07/2012
✎ Messages : 551
✎ Avatar : Simon Baker

Prend la vie comme elle vient et fait en ce que toi tu veux qu'elle soit

MessageSujet: Re: Tu ne m'échapperas pas... Dim 19 Aoû - 13:49







Il se pourrait bien que je sois a cours d'excuses ..


A cet instant précis dans ma tête, je faisais la liste des excuses que j'avais déjà utilisaient pour ne pas reprendre la même, je me rendis compte que la plupart des excuses valables avaient déjà était utilisé. Ayant vraiment envie de fuir comme d'ordinaire il me venait a l'esprit des excuses absolument inexploitable comme celle qui mettait en scène des extraterrestre qui avait changer ma voiture de couleur et d'autre idée de la sorte. Je dois bien avouer que cette fois si mon imagination n'allait pas m'être d'une grande aide. Channel se rapprochant de moi mes battements de coeur s’accéléraient sous la peur, quand je dis que je fuis les femmes par peur ce n'est pas une blague c'est la vérité, la peur de succomber aux charmes divers et variés des demoiselles et de laisser son esprit s'envenimé du poison le plus efficace au monde et par la perdre sa capacité a réfléchir correctement. Je terminais de ranger mes affaires il me tardait de sortir de cette pièce pour que ce stress insoutenable disparaisse cependant une partie infime de moi désiré rester en sa compagnie, je ne parvenais pas à comprendre ce qui se passer dans mon esprit mais autant dire que je préférais oublier. J'étais cependant ravis que mon cours est plut a quelques uns même si je l'aurais été d'autant plus si tout les élèves auraient participé au débat. Un léger sourire aux lèvres je lui répondis :

_ Vous m'envoyer ravis, cependant, je ne suis pas sur que les trois quarts de la classe soient de votre avis. Si vos questions ne portent pas sur mon cours sur quels sujets portent-elles ?

Je ne voyais bien évidemment pas ou cette jeune femme voulait en venir, cependant, mes affaires étant ranger et le tableau nettoyer il ne rester plus qu'à attraper ma veste et a prendre la direction de la sortie. Si cela parait facile à dire cela devient plus compliqué a mettre en place quand vous avec une demoiselle qui n'a pas envie de vous voir partir et qui vous barre le chemin. Mon regard dans celui de Channel je l'écoutais cependant attentivement, cela fait partit de mon rôle de professeur bien que l'heure soit terminé. Cette situation aurait été en réalité plus simple si un garçon ce trouver devant moi ou simplement une autre fille, je n'ai rien contre Channel évidemment cependant, j'ai sentis le rapprochement et je ne peu qu'à présent le fuir. Je répondis simplement à sa question :

_ Non. Pas Vraiment.

Ce qui était faux j'avais bien évidemment compris mais je devais vite sortir, je voulus la contourner mais je me retrouvais une nouvelle fois en face d'elle, ayant compris qu'elle ne me lâcherait pas je posais ma sacoche sur la table a côté de moi et m'appuyais contre celle-ci. Bras croisés je réfléchissais au conséquences si je venais a accepter le projet, calculant des centaines de probabilités a la suite je finis par regarder ma montre, a refaire des calculs puis me tournant vers Channel je repris :

_ Ai-je vraiment le choix ? J'ai un peu de temps à vous accordez mais soyez tout de même brève je vous prie.
(c) B-NET

_________________
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


Tu veux en savoir plus ?


MessageSujet: Re: Tu ne m'échapperas pas...

Revenir en haut Aller en bas

Tu ne m'échapperas pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Life :: Archive RP-